•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais attendent toujours les détails sur la prochaine année scolaire

Le premier ministre de la Saskatchewan doit annoncer les détails concernant le retour en salle de classe la semaine prochaine.

Un corridor vide dans une école. À gauche se trouvent des casiers et à droit des dessins sont affichés sur le mur.

Les divisions scolaires de la Saskatchewan ont présenté leurs plans de retour à l’école. La province doit dévoiler les détails la semaine prochaine.

Photo : Radio-Canada / Mike Crawley

Radio-Canada

Alors que la plupart des provinces et territoires ont annoncé des détails sur la prochaine année scolaire, les élèves, parents et enseignants de la Saskatchewan attendent toujours, mais voici ce que nous savons jusqu’à maintenant.

Le 18 juin, le ministre de l’Éducation Gord Wyant a publié les lignes directrices provinciales sur la rentrée scolaire. Il a demandé aux divisions scolaires de soumettre un plan à la province en se basant sur ces lignes directrices.

Il a également confirmé plus tôt ce mois-ci que les élèves de la maternelle à la 12e année reprendraient l’apprentissage en salle de classe en septembre.

Nous allons encourager la distanciation physique dans les écoles dans la mesure du possible , avait confirmé le ministre le 18 juin.

Lorsqu’on lui a demandé si les classes seraient divisées en fonction de leur taille ou sur la possibilité d’embaucher du personnel supplémentaire, Gord Wyant a répondu qu’il ne fallait pas s’y attendre.

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan Saqib Shabab a indiqué au même moment qu’un test positif à la COVID-19 dans une école ne forcerait pas nécessairement la fermeture de celle-ci.

Même s’il y avait deux ou trois enfants dans une classe ou s’il y avait une épidémie dans l’école, je ne pense pas que cela signifie nécessairement que l’école devra fermer à nouveau , avait-il alors dit.

Il a également mentionné qu’il ne fallait pas s’attendre à une politique de masque obligatoire pour les jeunes enfants.

Des plans différents selon la province

Dans les deux dernières semaines, la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Manitoba et l’Ontario ont toutes communiqué les détails de leurs plans pour la rentrée scolaire.

En Ontario par exemple, les lignes directrices exigent que les élèves de la 4e à la 12e année portent un masque. La province a également confirmé qu’elle fournira des masques de qualité médicale aux enseignants.

Dans les écoles secondaires de l’Ontario où la population d’élèves est élevée, ceux-ci fréquenteront l’école en alternance, par cohorte d’environ 15 élèves.

Quant au Manitoba, tous les élèves retourneront en classe, mais un modèle hybride sera utilisé pour les écoles secondaires où la distanciation physique n’est pas possible.

Le Manitoba et le Québec ont l’intention de déplacer les enseignants d’une classe à l’autre plutôt que les élèves.

L’Alberta, le Manitoba, l’Ontario et Terre-Neuve-et-Labrador quant à elles, ont plus d’un plan préparé afin de faire face à une éventuelle augmentation des cas de COVID-19.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation