•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat à la chefferie du Parti conservateur à la conquête du Nord de l’Ontario

Trois hommes et une femme debout

Une dizaine de Sudburois ont participé vendredi midi à une rencontre avec le candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada, Derek Sloan.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Radio-Canada

Quelques membres sudburois du Parti conservateur ont rencontré le candidat à la chefferie Derek Sloan qui y était de passage vendredi. L’aspirant à la succession d’Andrew Scheer — le seul à s’être rendu dans le Nord de l’Ontario depuis le début de la course — dit vouloir se mettre à l’écoute de « régions qui se sentent exclues du processus politique ».

Le Sudburois Peter Smithe dit avoir été agréablement surpris d’apprendre qu’un candidat à la chefferie du parti dont il est membre s’arrêterait à Sudbury. Il a ainsi pris part à l’une des rencontres que Derek Sloan avait prévues dans la ville du nickel.

Il a dit qu’il voulait cibler les voix conservatrices du Nord de l’Ontario et qu’il reviendrait. Le Nord de l’Ontario n’est pas un bastion conservateur et [Derek Sloan] espère changer cela, note Peter Smithe, dont le choix de candidat n’est pas encore arrêté.

Le Sudburois Donald Craig a récemment rejoint le Parti conservateur pour voter pour un candidat différent de Derek Sloan. Mais il a changé d’avis après avoir découvert le programme politique de l’actuel député de Hastings-Lennox et Addington et sa performance dans les débats.

C’est la première fois que je le rencontre et ça a renforcé mon vote. C’était le meilleur vote que je pouvais faire, parce que les autres candidats, je pense qu’ils n’ont soit pas l’expérience ou ils sont trop libéraux, affirme-t-il.

Le Nord de l’Ontario, souvent, nous ne sommes pas la priorité parce que tous les votes sont dans le Sud de l’Ontario.

Donald Craig, résident de Sudbury

Ressources naturelles et libertés civiles

Derek Sloan indique que ses arrêts à Bruce Mines, Sault-Sainte-Marie et Elliot Lake au cours des derniers jours lui ont en effet démontré que les Nord-Ontariens se sentent exclus du processus politique, un sentiment similaire à celui qu’éprouvent les gens de l’Ouest canadien dans certaines circonstances.

[Les Nord-Ontariens] sont en faveur du développement des ressources naturelles, ce qu’on entend certainement beaucoup dans l’ouest, mais pas nécessairement dans le centre-sud-ouest de l’Ontario, note le député fédéral ontarien.

Un homme qui porte une chemise bleue

Le député fédéral de Hastings-Lennox et Addington, en Ontario, Derek Sloan, brigue la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Il souligne également qu’il a été surpris de voir à quel point les Canadiens qu’il a rencontrés depuis le début de la course à la chefferie sont préoccupés par les questions de liberté d’expression, de liberté de décider le type de traitement médical qu’ils veulent.

Derek Sloan se rendra dans le Nord-Ouest ontarien la semaine prochaine.

La course à la chefferie du Parti conservateur se déroule par correspondance. Les membres devront soumettre leurs bulletins de vote avant le 21 août. Le successeur d’Andrew Scheer devrait être annoncé peu après.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique fédérale