•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 50 nouveaux cas et appel à la prudence pour le long week-end

Une mer de monde sur une plage de Vancouver.

Un rassemblement au même endroit, la semaine dernière, a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Photo : Offerte par Ryan Schaap

Radio-Canada

La Colombie-Britannique a enregistré 50 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire durant les dernières 24 heures. Il n'y a pas de nouvelle éclosion dans la communauté, mais il y en a une autre dans un établissement de santé de la province. Les autorités sanitaires appellent à la prudence pour le long week-end.

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, et la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, ont dévoilé les données les plus récentes dans une déclaration commune vendredi (Nouvelle fenêtre). 

Une nouvelle éclosion a été identifiée dans un foyer de soins longue durée : la maison Dania à Burnaby.

Dernier bilan de la contagion dévoilé mardi :

  • 3641 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie

  • 195 personnes sont mortes de la maladie

  • 5 personnes sont hospitalisées, dont 2 aux soins intensifs

  • 3168 personnes sont considérées comme rétablies

  • 278 cas sont considérés comme étant actifs

Des équipes de la santé publique continuent d'aider les foyers d'éclosion actifs à Haida Gwaii et à l’usine Fraser Valley Packers, indiquent les autorités sanitaires.

Appel à la prudence

Le gouvernement a publié un nouveau guide de bonnes pratiques pour passer du bon temps (Nouvelle fenêtre) à l’approche du long week-end.

Le guide rappelle les consignes à suivre afin de limiter la propagation du virus lors d’activités sociales. On recommande notamment à la population de se rassembler en petits groupes et à l'extérieur de préférence.

Par ailleurs, le ministre Dix a déclaré plus tôt vendredi vendredi soir, à Stanley Park, ont été repérées autour de Vancouver. Elles font la promotion d'une soirée dansante avec DJ qui comprend de la bière et un barbecue. Des billets sont vendus à 5 $ pour la soirée qui doit durer toute la nuit sur une plage sur laquelle la consommation d’alcool n’est pas autorisée.

Adrian Dix a clairement exprimé sa désapprobation de l’événement.

Je pense que les gens ne devraient pas y aller, a-t-il déclaré. Il a ajouté que les rassemblements à l’intérieur sont aussi préoccupants puisque la distanciation physique n'est pas toujours possible.

La police de Vancouver a déclaré qu'elle surveillera de près le rassemblement, surtout après qu’un autre, la semaine dernière, eu attiré des centaines de personnes au même endroit.

Adrian Dix a également fait référence à des rassemblements à Kelowna, en Colombie-Britannique, autour de la fête du Canada. Ceux-ci ont finalement conduit à 130 cas positifs de COVID-19. Il a reconnu que la population est frustrée par la pandémie, mais il l'a exhortée à rester vigilante, surtout ce week-end.

La Commission des parcs de Vancouver a déclaré que la soirée de vendredi n'était pas autorisée et que les gardes du parc seraient sur place pour surveiller la situation. S'il y a un risque pour la sécurité publique, les gardes en informeront le service de police de Vancouver, affirme un communiqué de la commission.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus