•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Site C : la COVID-19 fait augmenter les coûts et les délais anticipés

Plan éloigné d'un chantier de construction, près d'une rivière.

Des travaux de construction sur le chantier du barrage du site C se sont poursuivis malgré la pandémie.

Photo : Site C Clean Energy Project

Radio-Canada

Le ministre de l’Énergie de la Colombie-Britannique nomme un conseiller spécial qui se penchera sur le projet de barrage du site C, durement touché par la pandémie et dont les coûts et les délais de construction sont maintenant inconnus.

La COVID-19 a provoqué de l’incertitude au sujet du calendrier de la construction et des coûts supplémentaires s’ajoutent à son budget , a déclaré Bruce Ralston vendredi matin.

Le ministre s'est dit très inquiet après avoir pris connaissance du rapport trimestriel remis par BC Hydro à la Commission des services de la Colombie-Britannique sur le projet de barrage dans le nord-est de la province.

Il a toutefois indiqué qu’il était impossible d’abandonner le projet à ce stade-ci et a décoché au passage une flèche à l’ancien gouvernement libéral. L’ancien gouvernement a choisi de commencer le projet de site C en 2010 et a mis au clair qu’il voulait qu’il passe un point de non-retour. Il a réussi, a affirmé le ministre.

L’ancien sous-ministre aux Finances Peter Millburn est nommé conseiller spécial pour réviser le projet et faire des recommandations de manière indépendante.

En avril 2018, le budget pour le barrage du site C était estimé à 10, 7 milliards de dollars et prévoyait un fonds de prévoyance d'environ 1, 5 milliard de dollars. Selon le dernier rapport trimestriel remis par BC Hydro, l’augmentation des coûts a forcé la société d'État à puiser dans les fonds de réserve.

Le site C est le troisième barrage hydroélectrique à être construit sur la rivière de la Paix et devrait produire assez d’énergie pour alimenter 450 000 maisons par année en Colombie-Britannique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Énergie