•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travailleurs migrants : Ottawa investit 59 millions de dollars

Six travailleurs agricoles cueillent des fraises dans un champ.

Trois travailleurs agricoles migrants sont décédés des suites de la COVID-19 dans le Sud de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson/CBC

Radio-Canada

Un investissement de 59 millions de dollars du gouvernement fédéral sera dédié à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs migrants dans les exploitations agricoles canadiennes.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre Justin Trudeau lors de son point de presse vendredi, précisant que le financement permettra d’assurer davantage d'inspections dans les exploitations, de fournir une aide d'urgence en cas de besoin et d'améliorer les conditions de vie générales dans les fermes.

Nous savons qu'une aide est nécessaire en ce moment dans de nombreux endroits.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Cette annonce survient après que des reportages eurent fait état d'abus de certains employeurs, qui forcent les travailleurs à payer des frais pour leur quarantaine, par exemple.

Ce sont donc 7,4 millions $ qui iront à des organismes venant en aide aux travailleurs étrangers afin qu'ils soient au courant de leurs droits et dans leur langue.

De plus, 16,2 millions $ serviront à augmenter la portée et le nombre des inspections au sein des fermes canadiennes. Enfin, 35 millions $ serviront à rendre les lieux de travail plus sécuritaires.

Le gouvernement du Canada continue par ailleurs de collaborer avec la Croix-Rouge canadienne et la province de l'Ontario pour mettre en place des logements temporaires destinés aux travailleurs migrants infectés par la COVID-19, notamment dans les exploitations agricoles de la région de Windsor-Essex.

Trudeau a également promis que son cabinet examinerait le Programme des travailleurs étrangers temporaires. Cela comprend des mesures telles que l'élaboration d'exigences obligatoires pour de meilleures conditions de vie pour les travailleurs, afin que nous puissions continuer à soutenir et à protéger les personnes qui mettent de la nourriture sur la table, a-t-il déclaré.

Des conditions déplorables dans les exploitations ontariennes

Des fermes agricoles du sud-ouest de l’Ontario ont été la proie de nombreuses éclosions de COVID-19, qui ont causé la mort de trois travailleurs migrants depuis le début de la pandémie.

Un rapport accablant, publié en juin dernier, dénonçait les conditions de travail jugées inhumaines et dangereuses dans les exploitations agricoles et réclamait une meilleure protection des travailleurs migrants dans la province.

Depuis, des changements importants au Programme des travailleurs étrangers temporaires du Canada ont été réclamés par de nombreux organismes et experts en la matière.

Le premier ministre Justin Trudeau a tenu à souligner que son gouvernement examine toujours les façons d’améliorer ledit programme afin d’assurer de meilleures conditions de vie pour les travailleurs migrants au Canada.

Avec les informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique fédérale