•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un skieur nautique fait des vagues sur le web

Un homme accroché à une corde de ski nautique par les pieds fait des pompes directement sur l'eau.

Landen Letwin fait des acrobaties pieds nus depuis l'âge de 8 ans.

Photo : Courtoisie / Landen Letwin

Radio-Canada

Les acrobaties d’un skieur nautique de Thunder Bay, dans le Nord-ouest ontarien, accumulent des centaines de milliers de vues en ligne.

Landen Letwin, qui fait partie de l’équipe canadienne de ski nautique, publie depuis plusieurs semaines des vidéos captées sur le lac Shebandowan, au nord-ouest de Thunder Bay.

Alors qu’il ne les publiait que pour s’amuser, une vidéo en particulier a capté l’attention de milliers d’internautes et celle de l’émission américaine Good Morning America.

Dans cette vidéo, Landen Letwin est en position normale de ski nautique, mais pieds nus. Il se met ensuite à faire des pompes sur l’eau, tout en étant tiré par un bateau à une vitesse de 70 kilomètres-heure.

Il y a une tonne de résistance à cause de l’eau, alors il faut s’assurer de garder les mains serrées sur le côté, parce que la force de l’eau veut les envoyer par-dessus la tête, dit-il.

Landen Letwin passe d’habitude son été à participer à des compétitions ou à des spectacles de ski nautique.

Malgré la pandémie, il peut pratiquer son sport. Il espère que sa récente popularité va contribuer à augmenter la visibilité de sa discipline.

Les gens voient ces vidéos, et commencent à s’y intéresser… c’est certainement l’un des meilleurs côtés de tout ça.

Landen Letwin, skieur nautique professionnel

Il ajoute que les spectateurs au bord du lac ont contribué à sa motivation à s’entraîner et à tenter de nouvelles cascades cet été.

Les bateaux rebroussent chemin et nous suivent. Il y a aussi des gens qui sortent les jumelles pour regarder de leur quai au loin, dit-il.

La pandémie a eu un impact sur l’équipe de ski nautique canadienne, dit Landen Letwin, mais elle a également eu un côté positif pour les athlètes comme lui.

Beaucoup de skieurs nautiques ont pris ça positivement et ont commencé à travailler sur leurs propres techniques. Ils ont travaillé sur des choses individuellement qu’ils peuvent apporter aux équipes l’été prochain, dit-il.

Je pense que l’été prochain, beaucoup de skieurs reviendront encore plus forts et avec plus de techniques à partager.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

00