•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto et Peel passent à la 3e étape du déconfinement

Des poids sur une barre dans une salle d'entraînement.

Les salles de sport de Toronto peuvent ouvrir vendredi

Photo : Getty Images/iStock/kzlmax

Radio-Canada

À l'exception de Windsor-Essex, toutes les régions de l'Ontario sont désormais à la troisième étape du déconfinement, qui inclut la réouverture des restaurants, des bars et des gymnases, notamment, mais avec des mesures de distanciation physique.

Le gouvernement Ford en avait fait l'annonce mercredi. La région de Windsor-Essex est toujours aux prises avec des éclosions parmi ses travailleurs agricoles migrants. Deux d'entre eux en sont morts.

À Toronto et Peel, les résidents peuvent maintenant manger à l'intérieur des restaurants, aller au cinéma et dans les gymnases, et les enfants peuvent aussi retourner aux terrains de jeux.

Les sports d’équipe peuvent reprendre à condition d’éviter les contacts physiques prolongés. Les services de soins du visage sont désormais permis, ce qui inclut entre autres le traitement facial et le perçage d’oreilles.

Pour ce qui est des rassemblements comme les réceptions, les mariages et funérailles. La limite est fixée à 50 personnes pour les activités organisées à l’intérieur et passe à 100 personnes pour les regroupements extérieurs. La distanciation physique doit toutefois toujours être respectée.

Les bibliothèques sont désormais autorisées à reprendre l’entièreté de leurs services sur place avec une capacité limitée à 50 personnes à l'intérieur.

Règles plus strictes à Toronto

Le conseil municipal de Toronto a toutefois voté en faveur d'imposer des restrictions supplémentaires, qui sont appuyées par le gouvernement Ford.

  • le nombre de clients à l'intérieur sera restreint, en plus des mesures provinciales de distanciation physique
  • les clients devront demeurer assis en tout temps, sauf pour entrer et sortir de l'établissement, aller aux toilettes ou régler la facture
  • chaque établissement devra maintenir un registre de sa clientèle pour le suivi des infections, si besoin est

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !