•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour au calme à la plage du parc des Cèdres

Des adultes et des enfants marchent sur une piste cyclable près de la plage du parc des Cèdres.

Les visiteurs qui se rendent à la plage du parc des Cèdres sont plus respectueux des lieux depuis l'implantation de mesures de surveillance, selon les autorités municipales.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La surveillance constante exercée à la plage du parc des Cèdres dans les dernières semaines semble avoir calmé la situation à cet endroit fort populaire depuis le début du déconfinement.

La Ville de Gatineau, tout comme son service de police, dit constater une diminution des débordements qui avaient provoqué de nombreuses plaintes de citoyens et nécessité l’intervention de policiers.

Il y a une belle amélioration, constate la conseillère municipale du district d’Aylmer, Audrey Bureau. On a mis en place un plan d’action et on voit que ça fait vraiment une différence, indique-t-elle. L’achalandage du parc et de sa plage demeure intense selon l’élue, mais les visiteurs respectent désormais les règles de distanciation physique et ne causent plus autant de perturbations pour le voisinage.

Depuis le 29 mai, les policiers ont effectué plus de 150 patrouilles au parc des Cèdres et remis 41 constats d’infraction, dont 29 pour de la consommation d’alcool.

Les équipes municipales de surveillance des parcs ont pour leur part poursuivi la sensibilisation aux consignes sanitaires.

La plage plutôt que la piscine

Les nageurs se sont aussi tournés vers la plage du parc des Cèdres depuis le début de la belle saison, notamment parce que les piscines intérieures où certains d’entre eux se baignent normalement sont toujours fermées.

Un corridor de natation large de quatre mètres a donc été aménagé près de la zone de baignade de la plage, question d’assurer une bonne distanciation dans l’eau aussi. L’avantage de tout ça, c’est que les sauveteurs se sont engagés [à] assurer la sécurité à l’intérieur de cette zone-là, ce qui n’existait pas avant, note Marie-Luce Fortier, une nageuse qui fréquente la plage.

Marie-Luce Fortier et Benoît Quenneville répondent aux questions d'une journaliste sur la plage du parc des Cèdres en été.

Marie-Luce Fortier et Benoît Quenneville sont bien heureux d'avoir un corridor de natation pour nager en sécurité à la plage du parc des Cèdres.

Photo : Radio-Canada

Ça nous isole des autres usagers, les kite-surfers, ceux qui font de la planche à voile, les bateaux. Ils n’ont pas le droit d’aller dans cette zone-là et réciproquement, nous on n’est pas dans leur zone non plus, constate pour sa part Benoît Quenneville.

Toutes les mesures déployées par les autorités pour faire respecter les directives de santé publique seront en place jusqu’à la fin de l’été.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !