•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'archipel de Haida Gwaii fermé aux voyageurs non essentiels

Plage de roches bordée par les arbres sur l'archipel Haida Gwaii

La Nation Haida avait auparavant exprimé des craintes face à l'arrivée de visiteurs (archives).

Photo : Christian Amundson/CBC

La Colombie-Britannique a enregistré 29 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, mais aucun nouveau décès des suites de la maladie, ni de nouveau foyer de contamination. Les voyages non essentiels sur l’archipel de Haida Gwaii sont désormais interdits.

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, et la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, ont dévoilé les données les plus récentes lors d’un point de presse jeudi.

Un foyer d’infection a touché 20 résidents de l’archipel dans les derniers jours. Le gouvernement provincial, en collaboration avec les autorités autochtones locales, a donc pris la décision d'interdire l’accès à Haida Gwaii aux voyageurs non essentiels, a-t-on annoncé par communiqué.

Dernier bilan de la contagion dévoilé jeudi :

  • 3591 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie

  • 194 personnes sont mortes de la maladie

  • 5 personnes sont hospitalisées, dont 2 aux soins intensifs

  • 3155 personnes sont considérées comme rétablies

  • 242 cas sont considérés comme étant actifs

Jusqu’à présent, 59 cas ont été associés à l’éclosion de l’usine d’emballage de bleuets Fraser Valley Packers. On ne rapporte aucun nouveau foyer de contamination communautaire.

La prudence est de mise ce week-end

Selon la Dre Henry, beaucoup de cas récents, en particulier à Kelowna, étaient liés aux célébrations de la fête du Canada. Elle a invité les Britanno-Colombiens à faire mieux à l’approche du long week-end d'août.

Ce que vous ferez aujourd’hui et ce week-end va déterminer ce que nous pourrons faire dans les semaines et les mois à venir.

Dre Bonnie Henry

Nous connaissons probablement tous quelqu’un qui n’a pas suivi les règles, a déploré la Dre Henry. Rappelez-lui que c’est facile et possible d’avoir du plaisir, de socialiser de façon sécuritaire.

Voyager de façon responsable

Les autorités sanitaires se disent satisfaites de l’intervention d’Ottawa concernant la faille de l’Alaska.

Le ministre Dix a tenu à rappeler que, même pour les voyages à l’intérieur du Canada, les gens doivent s’abstenir de prendre l’avion s’ils sont malades. Un ordre qui s’applique également à ceux qui voyagent en voiture d’une province à l’autre.

La Dre Henry a dit qu’elle a exprimé son inquiétude au ministère des Transports du Canada concernant la difficulté de communiquer avec les passagers de vols qui pourraient avoir été exposés à la maladie.

C’est un risque relativement faible, mais c’est un risque qu’on aimerait définitivement éviter en contactant ces gens de façon efficace, a-t-elle soutenu.

Rentrée et visites sécuritaires

Le ministre Dix a dit s’attendre à ce que tous les foyers de soins longue durée de la province aient un plan d’ici la semaine prochaine afin de permettre les visites des proches. Jusqu’à présent, 88 % des établissements ont adopté un tel plan depuis que le gouvernement a assoupli les règles sur ces visites le 30 juin dernier.

Répondant à une question sur le plan de la rentrée scolaire, la Dre Henry a souligné l’importance de trouver l’équilibre entre les risques associés à la COVID-19 et ceux auxquels font face les enfants quand ils ne sont pas en classe.

C’est une chose à laquelle on a peut-être pas suffisamment porté attention, que ce soit les problèmes de santé mentale et de sécurité alimentaire par exemple, a-t-elle affirmé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique