•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Les sentiers du Whiteshell, à arpenter en toute saison

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province en touriste assumée depuis son arrivée au Manitoba. Laissez-vous entraîner dans ses aventures, avec ces chroniques à lire chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Un paysage montrant le coude d'une rivière et de la forêt sur fond de ciel bleu.

Le sentier qui mène aux rapides de Pine Point vous offre ce point de vue juste avant d'arriver aux rapides.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

Kenza Zaoui

Avec une vingtaine de sentiers de randonnée, dont le sentier Transcanadien, le Whiteshell est un terrain de jeu idéal. Pour cette dernière chronique estivale, glissons vers l'automne avec le florilège de mes randonnées préférées.

Pour les plus intrépides

Un lac bordé par des arbres verts dans la forêt boréale.

Le lac Bear dans le parc provincial du Whiteshell. Le sentier comprend un mur à escalader à l’aide d’une corde pour arriver sur une petite île tranquille.

Photo : Kenza Zaoui

Bear Lake : 6 km aller-retour. Le ponton cassé et la partie humide pourraient en décourager certains, mais Bear Lake est une excellente randonnée, surtout si vous voulez tester vos aptitudes d’escalade! En effet, le parcours comprend un mur à escalader à l’aide d’une corde pour arriver sur une petite île tranquille. Chaussures imperméables obligatoires.

La plus verte

Un sentier dans la forêt, sur le Bouclier canadien.

Avec sa vingtaine de sentiers, le parc provincial du Whiteshell ne manque pas d'attraits pour les randonneurs, quelle que soit la saison.

Photo : Kenza Zaoui

Forrester Footsteps : 2,4 ou 4,2 km, selon la boucle que vous faites. Cette randonnée traverse des forêts et une ancienne exploitation de bois. Des panneaux d'interprétation vous fourniront plein d’information sur les essences d’arbres, comment reconnaître les maladies qui les frappent… Allez-y en automne, quand la forêt ressemble à une forêt enchantée. C’est aussi un sentier de vélo de montagne si vous préférez pédaler plutôt que marcher!

La plus sacrée

Des pierres couvertes de lichen placées pour former une silhouette de tortue.

Le sentier qui mène au site des pétroformes permet d'admirer ces formations de pierre qui datent de milliers d'années et qui sont en lien avec la spiritualité autochtone.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

Bannock Point Petroforms : 1,8 km. Ce sentier sacré est utilisé par les Premières Nations depuis des millénaires. Elles y plaçaient des pétroformes, des formes réalisées avec des pierres. Le site est toujours un lieu de recueillement et il est recommandé de venir avec une offrande (tabac, tissu, encens).

La plus difficile

Hunt Lake : 12,6 km de dénivelé, de roches, de racines, d’effort physique en montée, puis en descente. Hunt Lake serait la randonnée la plus difficile au Manitoba, et je veux bien le croire, je n’ai pas réussi à la finir! Comptez au moins 6 heures aller-retour. Emportez beaucoup d’eau et de quoi manger.

Vue sur un lac presque tout gelé en hiver, à partir d'un terrain de camping, alors que le soleil rosit le ciel.

Le parc provincial du Whiteshell se visite en toute saison; on y pratique des activités aussi bien estivales qu'hivernales. Mais attention : il faut bien se couvrir.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

La plus belle vue

Dragon Fire Trail : 1,1 km. Cette petite marche sert à se dégourdir les jambes et surtout à donner un superbe point de vue en hauteur sur West Hawk Lake. Tout le monde a son lac préféré dans le Whiteshell et, pour moi, c’est celui-ci, car c’est le lac le plus profond au Manitoba (115 mètres) et il a été créé par un impact de météorites il y a 100 000 ans!

Un coucher de soleil colore le ciel.

Le soleil se couche sur un lac du parc provincial du Whiteshell en hiver.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

La plus familiale

Pine Point Rapids : 5 km pour la petite boucle ou 8,2 km pour la grande boucle. Cette randonnée qui mène aux chutes d’eau Pine Points puis à celles d'Acorn et de Viburnum est tout simplement excellente. Variété de terrains entre forêt et roche, l’eau n’est jamais loin, c’est pittoresque et adapté à tous les âges!

Un paysage de la forêt boréale.

Le sentier qui mène aux rapides de Pine Point est un des plus populaire du parc provincial du Whiteshell.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

Montage de photo pour illustrer la chronique.

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province. Lisez sa chronique touristique chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Photo : Radio-Canada

Kenza a découvert le Manitoba par hasard, avec une affectation professionnelle à l’Université de Brandon en 2013. Après plusieurs séjours à l'étranger, dans différents pays, elle s’est installée définitivement à Winnipeg en 2017 et explore sa province d’adoption autant que possible. Elle raconte ses aventures sur son blogue (Nouvelle fenêtre) et son compte Instagram (Nouvelle fenêtre)!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !