•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Pinawa : une promenade électrique

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province en touriste assumée depuis son arrivée au Manitoba. Laissez-vous entraîner dans ses aventures, avec ces chroniques à lire chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
20200623121502

L'ancien barrage de Pinawa au Manitoba situé dans un parc provincial.

Photo : Radio-Canada / Dominique Gauthier

Kenza Zaoui

La visite autour de Pinawa est l’excursion la plus facile de toute notre série de chroniques : les sites sont près de Winnipeg (1 h 30 de route) et tous les âges pourront profiter du paysage. C’est l’occasion parfaite pour une leçon de sciences sur l’électricité!

Le vieux barrage de Pinawa est un de mes endroits préférés au Manitoba et je vous recommande vivement d’y aller à chaque saison, tant le paysage change radicalement quatre fois par an.

Vue sur l'aire de pique-nique.

Le parc provincial comprend une aire de pique-nique, des toilettes et une aire de jeux pour les enfants.

Photo : Radio-Canada / Dominique Gauthier

Le barrage de Pinawa a été le premier de la sorte au Manitoba. Il alimentait la ville de Winnipeg entre 1906 et 1951. Mais au fur et à mesure que la capitale manitobaine a gagné en population, ses besoins énergétiques ont augmenté tout autant. Le vieux barrage de Pinawa n’a plus suffi et a été mis hors service en 1951. Utilisé ensuite par les forces armées canadiennes comme terrain d’entraînement, il a été désigné lieu historique dans les années 1980.

Les ruines d'un ancien barrage dans la nature.

Le barrage de Pinawa a été le premier de la sorte au Manitoba. Il alimentait la ville de Winnipeg entre 1906 et 1951.

Photo : Kenza Zaoui

Maintenant, le vieux barrage de Pinawa est un site vraiment passionnant si vous aimez les sites industriels abandonnés.

20200623104551

Des panneaux d'interprétation permettent de comprendre le fonctionnement de l'ancien barrage.

Photo : Radio-Canada / Dominique Gauthier

Une promenade aménagé et des panneaux d'interprétation permettent d'en faire le tour et d’en apprendre davantage sur la fabrication de l’électricité et les conditions de travail des ouvriers sur le barrage au début du XXe siècle.

Le pont suspendu de Pinawa

Un pont suspendu enjambe une rivière.

Le pont suspendu de Pinawa fait 54 mètres de long. On peut louer sur place des tubes, kayaks, canots et planches à pagaie.

Photo : Kenza Zaoui

Pas besoin d’aller jusqu’à Vancouver, on a aussi nos ponts suspendus au Manitoba. Celui de Pinawa fait 54 mètres de long et est vraiment cool.

C’est un endroit très photogénique et c’est amusant d’observer les gens sous vos pieds qui descendent la rivière Winnipeg en tube, à défaut de vous mettre vous-même à l’eau!

Si vous aimez les activités aquatiques, il est possible sur place de louer des tubes, des kayaks, des canots ou encore des planches à pagaie.

Le barrage de Seven Sisters

Quand le barrage de Pinawa a fermé, il a été remplacé par celui de Seven Sisters, opéré par Hydro Manitoba et toujours en activité aujourd’hui. Il est possible de monter sur le barrage pour observer d’un côté le réservoir plein et tranquille et de l’autre le flot précipité d’eau. C’est beau et impressionnant à la fois, en toutes saisons!

Infos pratiques

  • Parc provincial du barrage de Pinawa : accessible avec le laissez-passer de Parcs Manitoba.
  • Pinawa Float and Tubing : à partir de 15 $ par bouée.
  • Pont suspendu de Pinawa : l’accès est à 20 $ par véhicule les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés.
  • Pour un petit creux : les glaces de chez Jennifer’s ou le restaurant The Dam dans le village de Seven Sisters.

Notez que les sites autour de Pinawa sont très achalandés cet été et que des ours ont été repérés. Les précautions d’usage et le ramassage des déchets sont donc très importants.

Montage de photo pour illustrer la chronique.

Kenza Zaoui parcourt les routes de la province. Lisez sa chronique touristique chaque semaine tout au long de l’été 2020.

Photo : Radio-Canada

Kenza a découvert le Manitoba par hasard, avec une affectation professionnelle à l’Université de Brandon en 2013. Après plusieurs séjours à l'étranger, dans différents pays, elle s’est installée définitivement à Winnipeg en 2017 et explore sa province d’adoption autant que possible. Elle raconte ses aventures sur son blogue (Nouvelle fenêtre) et son compte Instagram (Nouvelle fenêtre)!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !