•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un épais brouillard séduisant dans l’Est-du-Québec

Comme une bonne partie de l'Est-du-Québec, la plage de Sainte-Luce est enveloppée par le brouillard depuis les derniers jours.

Photo : Radio-Canada

Un peu partout dans l’Est-du-Québec, en bordure du fleuve, un épais brouillard enveloppe le territoire depuis dimanche. De nombreux visiteurs de passage dans nos régions trouvent, malgré ce temps gris, des façons de profiter du territoire.

Certains voyageurs trouvent même que ce brouillard donne une expérience complète de la vie dans les régions côtières.

Ça fait partie du climat de cet endroit-là, c’est intéressant. Moi, j’aime la mer, et la mer, c’est le brouillard, lance une touriste rencontrée à Rimouski.

Un banc de roses sauvages sur le bord de la rivière Rimouski.

Le parc Beauséjour, à Rimouski, prend une tout autre allure lorsque la brume tombe.

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Ce temps gris est même bénéfique pour les sites touristiques intérieurs. Le musée Empress of Ireland, sur le Site historique maritime de la Pointe-au-Père, a connu sa journée la plus achalandée de l’été mardi. Alors que le confinement a enlevé bien des revenus à l’établissement muséal, la direction accueille avec soulagement ce coup de main de Dame Nature.

On est quand même limités par notre capacité d’accueil. On ne pourrait pas battre des records même s’il pleuvait toute la journée, mais c’est sûr que les gens sont contents d’avoir quand même une activité touristique intérieure durant la météo maussade des derniers jours, affirme le responsable marketing et communication du Site historique, Martin Debofle.

Une file de touristes devant le musée Empress of Ireland.

Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père a connu sa journée la plus achalandée mardi.

Photo : Radio-Canada / Alain Fournier

Si les activités extérieures sont moins populaires par temps gris, le brouillard les nombre d'une atmosphère unique.

À Tadoussac, les croisières aux mammifères marins, qui sont au rendez-vous, peu importe les conditions météorologiques, prennent une dimension presque contemplative avec la brume, selon la directrice adjointe de Croisières AML, Lucie Charland.

C’est comme si tout est plus doux, tout est plus enveloppant et les gens sont très, très attentifs. C’est une expérience même qu’on pourrait qualifier de mystique, de magique, lance-t-elle.

Femme avec un chapeau et jeune fille avec un masque regardent l'eau depuis le pont d'un navire.

Les croisières aux baleines prennent une dimension « mystique » lors des jours de grisaille, selon la directrice adjointe de Croisières AML, Lucie Charland.

Photo : Radio-Canada / Myriam Fimbry

Le jour de la marmotte

Cet épais brouillard très caractéristique des régions de l’Est-du-Québec se forme lorsqu’une masse d’air chaud saturé en vapeur d’eau se refroidit rapidement.

Dans la dernière semaine, des vents du nord-est ont amené de l'air frais dans nos régions, selon Environnement Canada. Combiné aux précipitations des derniers jours, c'est ce qui explique la présence de ce brouillard qui stagne sur le territoire.

Chemin de fer et paysage dans le brouillard.

Les régions de l'Est-du-Québec sont souvent recouvertes de brouillard (archives).

Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

Dans les quatre derniers jours, on avait toujours le même scénario : les vents du nord-est qui refroidissaient l’air, avec beaucoup d’humidité près de la surface de l’eau. Donc, on reformait constamment du brouillard, explique le météorologue d'Environnement Canada, Jean-Philippe Bégin.

Pour que le ciel se dégage pour de bon, il faudra donc attendre que le vent tourne, ce qui pourrait se produire au début de la fin de semaine, d'après Environnement Canada.

D'après un reportage de Michaële Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Conditions météorologiques