•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pannes de courant à Parent : Éric Chagnon satisfait de sa rencontre avec Hydro-Québec

Un homme dans les airs en train de réparer une ligne électrique.

La ligne La Vérendrye-Parent dans le secteur Parent à La Tuque cause bien des maux de tête aux résidents qui subissent de nombreuses pannes de courant.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des travaux d'urgence commenceront dès la mi-août sur la ligne d'Hydro-Québec La Verendrye-Parent qui alimente en électricité tout le village de Parent, en Haute-Mauricie. C'est ce qui a été entendu lors de la rencontre qui avait lieu jeudi matin entre les représentants d'Hydro-Québec et le conseiller municipal du secteur Éric Chagnon.

Cette rencontre, demandée depuis plusieurs semaines, avait pour but de trouver des solutions aux nombreuses pannes d'électricité.

Une équipe de monteurs de ligne de la société d'État sera déployée pendant un mois pour solidifier 40 poteaux d'électricité. D'autres travaux qui étaient déjà prévus pour 2021 permettront de réparer ou changer 95 autres poteaux de la ligne de 58 km.

Des discussions concernant l'installation d'une génératrice assez puissante pour alimenter tout le village ont aussi été amorcées sans toutefois qu'Hydro-Québec ne prenne d'engagement à ce sujet.

Le conseiller Chagnon se dit satisfait de l'écoute obtenue et de l'ouverture d'Hydro-Québec.

Nous autres, on ne parle pas de catastrophes naturelles, on parle d’une ligne qui est désuète, qui est complètement finie. [...] Je pense qu’on a trouvé une bonne partie des solutions. Il va rester à régler le problème d’approvisionnement d’électricité quand on aura des coupures planifiées.

Éric Chagnon, conseiller municipal à Parent

Hydro-Québec s'engage toutefois à fournir un minimum d'alimentation lors de cette panne qui aura lieu en septembre pour terminer les travaux et examine la possibilité de fournir davantage de courant pendant cette interruption planifiée.

Pour entendre une entrevue à l'émission 360 PM avec Éric Chagnon, cliquez ici.

Par ailleurs Hydro-Québec reconnaît que les pannes de juillet, causées entre autres par des intempéries, l'ont forcée à revoir ses priorités.

On avait un réseau qui était peut-être plus vulnérable qu’on avait pu l’évaluer, soutient François St-Pierre, le directeur Lignes de Transport, Services spécialisés et Sécurité chez Hydro-Québec. Donc indépendamment de la grogne, ces trois pannes-là, même si personne n’était sorti dans les médias, c’est sûr qu’on remettait en question nos critères. Est-ce qu’on en aurait fait autant? Je ne sais pas. Là, on a baissé notre niveau de tolérance aux risques.

Éric Chagnon n'écarte pas pour autant la possibilité d'un recours collectif pour compenser les pertes subies par les résidents lors des nombreuses pannes prolongées survenues en juillet. Trois pannes de plus de 14 h sont survenues successivement les 1er, 17 et 18 juillet à Parent.

D'après les informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Affaires municipales