•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Daniel Dutil : un géant de l'art public

Pendant la période estivale, Radio-Canada vous propose de partir à la découverte de l'art public. Pour vous, un circuit riche et accessible aux quatre coins de la région. Place maintenant à l'artiste saguenéen Daniel Dutil.

Un gros plan du sommet de l'oeuvre avec le clocher de l'église derrière

Cette oeuvre d'art public de Daniel Dutil située au rond-point Sainte-Thérèse a été conçue l'année de la naissance de son petit-fils Julien.

Photo : Radio-Canada

Julie Larouche

Depuis le milieu des années 80, Daniel Dutil a créé pas moins d'une quarantaine d’œuvres un peu partout au Québec. Il a également enseigné au Cégep de Chicoutimi et à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

À un moment donné, j'ai réalisé que je consacrais tellement de temps pour mes expositions en galerie, je me suis dit que je devrais faire des choses plus permanentes, souligne l’artiste, d'entrée de jeu.

Daniel Dutil devant son oeuvre avec l'église en arrière-plan.

L'artiste Daniel Dutil a conçu l'oeuvre Le vent tourne sous le regard de Julien, installée au carrefour giratoire qui se trouve devant l'église Sainte-Thérèse, à Arvida.

Photo : Radio-Canada

Il a créé sa première oeuvre d'art public extérieure en 1987 à Alma, une sculpture qui s'intitule Déclinaison temporelle.

C'est la seule que j'ai faite complètement en acier inoxydable. J'ai travaillé énormément sur cette œuvre. C'était quelque chose au niveau technique. C'est un cadran solaire gigantesque, qui a une vingtaine de pieds de haut. Ce que j'aimais c'est la réflexion de la lumière dans le métal. Pour moi, la lumière c'est comme un matériau. J'ai toujours travaillé sur le métal pour lui donner une réflexion, et j'ai conservé ça dans pratiquement toutes mes œuvres, poursuit Daniel Dutil.

L'oeuvre Déclinaison temporelle

Déclinaison temporelle, à Alma, est la première oeuvre d'art public extérieure réalisée par Daniel Dutil en 1987.

Photo : Radio-Canada

De quelle façon s'inspire-t-il pour la création?

Dans toutes mes oeuvres, il y a un souci du lieu d'implantation. C'est là que l'idée de base va naître et dans l'atelier, je vais développer la forme. Le but c'est de toucher toujours les gens, conclut celui qui est aussi à l’origine de la sculpture d’aluminium Le vent tourne sous le regard de Julien, installée au carrefour giratoire face à l’église Sainte-Thérèse d’Arvida.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Arts visuels