•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une microbrasserie du Kamouraska accueille les campeurs qui n'ont pas de place ailleurs

Un terrain bordé d'arbres matures où des tables de pique-nique et des poubelles sont aménagées.

La Baleine Endiablée avait l'habitude d'accueillir des campeurs sans réservation dans un camping.

Photo : La Baleine Endiablée

La microbrasserie et auberge La Baleine Endiablée à Rivière-Ouelle dans le Kamouraska aménage un espace de camping sur son terrain afin de réduire le nombre de touristes qui envahissent les plages.

Le copropriétaire de La Baleine Endiablée, Sylvain Tremblay, soucieux de la conservation des milieux fragiles aux abords du fleuve Saint-Laurent, s’est senti interpellé en voyant les images de plages souillées par des campeurs irrespectueux en Gaspésie.

Ici aussi, dans le Kamouraska, les terrains de camping sont toujours au maximum de la capacité, soutient-il. On a observé des gens qui s’installaient un peu partout et on voulait les accommoder avec un endroit qui serait bien encadré.

Un terrain vague où sont installées des tables de pique-nique et des poubelles.

Le terrain est vaste et peut accueillir un bon nombre de touristes.

Photo : La Baleine Endiablée

Sylvain Tremblay remarque que de plus en plus de touristes viennent profiter de la région du Kamouraska plutôt que de seulement y passer en direction de la Gaspésie ou du Nouveau-Brunswick.

Le copropriétaire tient à trouver des solutions pour accueillir les touristes très appréciés dans la région : On va se l’avouer, le tourisme est une activité primordiale pour bien des commerces dans la région. On trouvait ça plate que quelques individus par leur comportement viennent nuire à l’image du tourisme, admet-il.

Réaménagement du terrain

Entouré d’arbres matures, le terrain adjacent à la microbrasserie a été aménagé pour y accueillir un bon nombre de touristes : tables de pique-nique et poubelles y ont été installées.

On ne remplace pas les campings, ce n’est pas le but, mais on veut accommoder les touristes comme on accueille de la visite.

Sylvain Tremblay, copropriétaire de la microbrasserie La Baleine Endiablée

Le service sera offert gratuitement et l’accès à des douches et des salles de bains pourra être offert à 20 $ l’heure pour une personne seule ou par famille. Les frais serviront à payer les employés chargés de désinfecter les installations sanitaires.

Une occasion d’affaires

Sylvain Tremblay est d’avis que le Kamouraska a beaucoup à offrir aux touristes. On a tellement de beaux commerces et de bons restaurants ici. On a tous eu peur avec le COVID-19, si on allait pouvoir rouvrir, on était inquiets, avoue-t-il.

Un complexe d'auberge et de microbrasserie.

La Baleine Endiablée comporte une microbrasserie et une auberge.

Photo : La Baleine Endiablée

Le copropriétaire de la microbrasserie estime qu’avoir aménagé un terrain de camping sera bénéfique pour son entreprise. On souhaite que les gens fassent la fête à la microbrasserie, qu’ils goûtent nos bières et qu’ils reviennent, raconte Sylvain Tremblay.

Ce dernier soutient qu’il s’agit d’une occasion d’affaires pour sa microbrasserie, mais également pour les autres commerces du coin.

Si le fait qu’on permette de dormir chez nous permet d’encourager les autres commerces autour, dit-il, tout le monde est gagnant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Tourisme