•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portée disparue pendant 13 jours, elle est retrouvée en forêt par des monteurs de ligne

Jenny McLaughlin dans sa maison.

Jenny McLaughlin, de Saint-Isidore au Nouveau-Brunswick, a été retrouvée saine et sauve. Elle est restée 13 jours perdue en forêt.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Radio-Canada

Jenny McLaughlin, résidente de Saint-Isidore, au Nouveau-Brunswick, a été secourue après avoir passé plusieurs jours perdue dans la forêt.

Elle a été retrouvée par hasard, mardi après-midi, par des monteurs de ligne, dans une région boisée et marécageuse près de Bathurst.

Jenny McLaughlin ne souhaite pas donner d'entrevue, mais elle se dit reconnaissante envers les personnes qui l'ont secourue. Elle explique qu'elle s'était perdue en forêt dans l'obscurité et qu'elle a eu de la chance de trouver des fruits sauvages pour se nourrir et des flaques d'eau de pluie pour s'hydrater. Elle se réfugiait sous des arbres par moments. Elle souffrait de blessures aux chevilles lorsque les travailleurs l'ont secourue.

Retrouvée par hasard

Mardi, un hélicoptère a déposé un travailleur de l’entreprise East Coast Powerline chargé d’effectuer des travaux d’entretien sur un pylône, explique une gestionnaire de l’entreprise, Ashley Walker.

Le travailleur, tout à coup, a eu l’impression d’entendre une femme appeler à l’aide. Il regardait autour de lui et il n’était pas certain d’avoir bien entendu, dit-elle.

Mais le travailleur, seul sur le pylône, a rapidement compris que son imagination ne lui jouait pas des tours et il a alerté ses collègues par radio. L’hélicoptère a été dépêché sur les lieux. Il a servi à déterminer l’endroit exact où se trouvait Mme McLaughlin.

Les travailleurs ont marché en forêt sur 2,4 kilomètres en transportant de l’équipement de premiers soins et une civière jusqu’à cet endroit. D’autres travailleurs ont ensuite accompagné des policiers et des ambulanciers jusque-là.

Jenny McLaughlin était extrêmement joyeuse de les voir et de leur parler après avoir surmonté cette épreuve, explique Mme Walker.

Les secouristes ont transporté Mme McLaughlin sur 1,25 kilomètre dans les bois et les marais jusqu’à un endroit approprié pour une ambulance, dans un chemin forestier, indique Mme Walker.

Selon Mme Walker, la femme a donné son identité aux travailleurs, et expliqué qu’elle était perdue depuis six jours et qu’elle n’avait plus la force de marcher.

Mais personne n’avait vu Mme McLaughlin depuis le 15 juillet chez elle, à Saint-Isidore. Sa disparition a été signalée à la GRC deux jours plus tard. Des bénévoles, des policiers et des équipes de sauveteurs tentaient de la retrouver depuis ce moment.

Sa voiture a été découverte le 18 juillet dans un sentier de véhicule tout terrain, près de l’abri de Red Brook, à Rough Waters, au sud de Bathurst. Son téléphone a été trouvé samedi lors d’autres recherches dans le secteur, a indiqué le caporal Kevin Plourde, de la Gendarmerie royale du Canada.

Au moment même où les policiers préparaient d’autres recherches plus étendues, un appel au 911 a signalé qu’une femme avait été trouvée.

Une formation utile en premiers soins

L’entreprise East Coast Powerline, de la Nouvelle-Écosse, effectue des travaux de réparation et d’entretien un peu partout au Canada et aux États-Unis. Elle n’avait encore connu aucun événement du genre, ajoute Ashley Walker. Toute l’équipe, explique-t-elle, est heureuse d’avoir retrouvé et aidé Jenny McLaughlin.

La formation des travailleurs en premiers soins a porté ses fruits, souligne Mme Walker. Kevin Plourde reconnaît que les monteurs de ligne ont fait un excellent travail lorsqu'ils ont donné les premiers soins à Mme McLaughlin en attendant son arrivée sur les lieux.

Le caporal Plourde juge que l’état de santé de Jenny McLaughlin était impressionnant, étant donné les circonstances, lorsqu’elle a été retrouvée. Il dit qu’elle s’exprimait clairement. Selon lui, elle s’est débrouillée de façon remarquable pour survivre dans ces conditions.

Kevin Plourde reconnaît aussi l’aide fournie par les travailleurs pour transporter Mme McLaughlin sur une civière. Le terrain était difficile, souligne-t-il.

Jenny McLaughlin a déjà reçu son congé de l’Hôpital régional Chaleur, où elle a subi un examen et reçu des soins.

Le petit ami de Jenny McLaughlin, James Hilt, a exprimé sa joie dans une publication sur Facebook. Il a écrit qu’il n’avait jamais été aussi heureux de sa vie. Mme McLaughlin est de retour chez elle auprès de sa famille.

Avec les renseignements de Gail Harding, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Disparition