•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hong Kong : 12 candidats d'opposition aux législatives disqualifiés

Joshua Wong lors d’un point de presse le 20 juillet dernier annonçant son intention de se présenter aux élections du Conseil législatif.

Le militant prodémocratie Joshua Wong, l'une des figures du mouvement à Hong Kong, a annoncé qu'il faisait partie des candidats disqualifiés.

Photo : Getty Images / ANTHONY WALLACE

Reuters

L'exécutif de Hong Kong a annoncé jeudi que 12 candidats d'opposition en lice pour le scrutin législatif de septembre avaient été disqualifiés, en prévenant que d'autres prétendants à des sièges au Conseil législatif du territoire semi-autonome pourraient faire l'objet de décisions comparables à court terme.

Joshua Wong, l'une des figures du mouvement démocratique à Hong Kong, a annoncé par la suite qu'il faisait partie de ces candidats disqualifiés.

L'exécutif local a expliqué dans un communiqué que prôner l'autodétermination, solliciter l'intervention de gouvernements étrangers ou exprimer une opposition de principe à l'égard de la nouvelle loi sur la sécurité en vigueur depuis un mois constituaient autant de comportements qui ne permettaient pas véritablement de respecter la Loi fondamentale, la mini-Constitution de l'ancienne colonie britannique.

L'exécutif de Hong Kong a également affirmé qu'il n'était nullement question de censure politique, de restriction de la liberté d'expression ou de privation du droit à participer à une élection comme allégué par certains membres de la communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !