•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fermetures se succèdent à Place du Royaume

Une pancarte révèle la fermeture du magasin.

Un magasin de vêtement qui va fermer ses portes prochainement à Place du Royaume.

Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

Radio-Canada

Depuis la réouverture des centres commerciaux, le nombre de locaux vides augmente de façon marquée à Place du Royaume, à Chicoutimi. Les fermetures de boutiques s'enchaînent en raison de la pandémie et la situation pourrait même empirer dans les prochains mois.

La vente au détail était déjà mal en point avant la crise du coronavirus. Le nombre de faillites est sans précédent et le plus gros centre d'achats du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'échappe pas à la tendance. Le regroupement de commerçants Zone Talbot surveille la situation de près.

C'est inquiétant de voir de grands détaillants fermer parce qu'on sait qu'un des principaux attraits des centres commerciaux, c'est justement ces détaillants qui sont maintenant aux prises avec les problèmes des frais fixes de loyer et de ressources humaines, constate Pierre Delisle, président de Zone Talbot.

Le magasin The Children's place.

Le magasin The Children's place est vide.

Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

L’enseigne américaine de vêtements pour enfants Children's Place a fermé ses portes lundi. Le magasin Davids Tea, qui s'est placé à l'abri de ses créanciers, va disparaître. La boutique Nygard Slims, aussi en faillite, va écouler sa marchandise d'ici à la fin août. Le détaillant de vêtements Reitmans, qui nage en eaux troubles, a aboli ses marques Thyme maternité et Addition Elle.

Le Groupe Aldo va quant à lui fusionner ses magasins de chaussures Aldo et Spring dans un même local pour réduire les coûts.

Il fallait s'y attendre. Les gens sont allés ailleurs. Ils ont beaucoup magasiné en ligne et maintenant, ils vont délaisser les magasins. C'est la pandémie qui a voulu ça.

Une cliente de Place du Royaume

Les mesures sanitaires en découragent aussi plus d’un. Dans de nombreuses boutiques, il n’est même pas possible pour les clients d’essayer les vêtements.

Pancarte: tout doit partir.

Certaines bannières ferment leur boutique au centre commercial Place du Royaume.

Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

L'expérience client doit être revue, selon Pierre Delisle.

Avec les restrictions qu'on a de distanciation, de ne pas toucher les vêtements et le port des masques, il faut être créatif et repenser nos façons de faire, note-t-il.

D'autres fermetures pourraient s'ajouter à Place du Royaume puisque les chaînes Jack & Jones, Le Château, Tristan, Bentley, Stokes et La Senza éprouvent toutes des difficultés financières.

Un centre d'achat aussi inoccupé pourrait avoir des répercussions sur les commerces voisins.

La boutique DavidsTea est fermée.

Le détaillant Thés DavidsTea s’est placé à l’abri de ses créanciers. La société a annoncé qu’elle fermerait, entre autres, 82 boutiques canadiennes.

Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

C'est un achalandage extrêmement important de clientèle qui passe sur le boulevard Talbot, où sont tous nos membres.

Pierre Delisle, président, Zone Talbot

Par courriel, la compagnie Primaris, propriétaire de Place du Royaume, a dit travailler en étroite collaboration avec chacun de ses locataires pour traverser cette période difficile.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !