•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Atlético d’Ottawa disputera la première saison de son histoire à l’Île-du-Prince-Édouard

L’Atlético d’Ottawa jouera la première saison de son histoire à l’Île-du-Prince-Édouard, a annoncé la CPL.

Le logo de l'Atlético Ottawa sur une écharpe.

L'écusson de l'Atlético Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Radio-Canada

L’Atlético d’Ottawa jouera la première saison de son histoire à l’Île-du-Prince-Édouard, a annoncé mercredi la Première ligue canadienne de soccer (CPL).

C’est qu’en raison de la pandémie de COVID-19, la ligue a dû écourter sa saison et choisir un seul endroit où tenir tous ses matchs. La ville de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, a donc été choisie pour accueillir les huit équipes de la CPL pour la saison 2020.

Le retour du soccer professionnel à Ottawa avait été confirmé en janvier dernier. Depuis, l’organisation a dû trouver son entraîneur, ses joueurs et son image, un long travail qui aura porté ses fruits, puisque la saison débutera finalement le 13 août.

Nous avons attendu et travaillé pour ça longtemps. Nous y avons pensé pendant longtemps, et maintenant c’est une réalité, s’exclame le directeur général de l’équipe, Fernando Lopez.

Mais la pandémie a compliqué la tâche, selon M. Lopez. Comme la tenue du tournoi était incertaine à un certain moment, l’objectif de le remporter l’était lui aussi.

L’objectif était un peu incertain. Les gars s’entraînaient fort parce qu’on les poussait beaucoup. Mais sans cet objectif en tête, nous avons dû faire de la magie pour les garder motivés.

Fernando Lopez, directeur général de l’Atlético d’Ottawa.

Les joueurs et membres du personnel doivent respecter plusieurs mesures afin de commencer la saison. Les contacts avec des personnes de l’extérieur sont interdits.

D’ici le début – et jusqu'à la fin – de la saison, les joueurs devront se soumettre plusieurs fois au test de dépistage de la COVID-19, comme l’explique le commissaire de la CPL, David Clanachan.

Tous nos joueurs et entraîneurs ont commencé le week-end dernier […] à se mettre en quarantaine et s’isoler dans [la ville de leur équipe] pour 14 jours.

David Clanachan, commissaire de la CPL.

Les membres des équipes ont subi un test de dépistage en rejoignant leur club. Ils devront en passer un deuxième avant leur départ pour l’Île-du-Prince-Édouard, et lors de leur entrée dans l’île.

Une quarantaine de cinq jours sera imposée aux équipes. Au cours de celle-ci, ils devront se faire dépister à deux reprises.

La ligue a travaillé en collaboration avec les autorités de santé publique prince-édouardiennes pour mettre en place un protocole de santé et sécurité, souligne M. Clanachan. Les gens se demandent pourquoi ça a été aussi long. C’est l’une des choses que nous avons faites, et nous voulions nous assurer de le faire de la bonne façon, dit-il.

Avec les informations de Kim Vallière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !