•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mort de plus liée à la COVID-19 dans les Maritimes

Image d'une molécule

Une illustration du coronavirus.

Photo : Reuters / NEXU Science Communication

Radio-Canada

Une femme dans la soixantaine a succombé au nouveau coronavirus en Nouvelle-Écosse, ce qui porte le total des décès à 64 dans cette province.

Le gouvernement néo-écossais explique dans un communiqué publié mercredi que la dame est décédée il y a plusieurs semaines, mais que la cause de sa mort n’avait pas encore été déterminée jusque-là.

La femme ne vivait pas dans un foyer de soins de longue durée, mais elle souffrait d’autres problèmes de santé lorsqu’elle a contracté la maladie.

La Nouvelle-Écosse compte 1067 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie, dont 1003 sont rétablis.

Pour une 14e journée de suite, aucun nouveau cas n’a été signalé mercredi dans la province.

Ailleurs en Atlantique

De moins en moins de cas de la COVID-19 sont détectés dans les provinces de l’Atlantique.

Les provinces Atlantique.

Les provinces de l'Atlantique

Photo : Courtoisie La voie Atlantique

Au Nouveau-Brunswick, le dernier cas déclaré remonte au 20 juillet. Il y a en ce moment trois cas actifs dans la province.

Depuis le début de la pandémie, 170 Néo-Brunswickois ont obtenu un test de dépistage positif de la maladie et deux personnes sont décédées.

Le dernier cas déclaré positif à Terre-Neuve-et-Labrador date du 26 juillet. Depuis le début de la pandémie, 266 personnes ont été déclarées positives et trois personnes sont mortes de la COVID-19. Il y avait quatre cas actifs mercredi.

Il n’y a aucun cas actif de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard. La province a été relativement épargnée par la pandémie avec 36 personnes atteintes du coronavirus et aucun décès.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.