•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Port-Cartier et ArcelorMittal s'entendent à l'amiable

Boulettes de fer à l'usine d'ArcelorMittal à Port-Cartier

L'usine d'ArcelorMittal à Port-Cartier

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Le litige opposant la Ville de Port-Cartier et la compagnie ArcelorMittal, concernant l'évaluation municipale de la minière, s'est finalement soldé par une entente à l'amiable, indique le maire, Alain Thibault.

ArcelorMittal contestait son évaluation foncière depuis 2016, un litige qui était débattu devant le tribunal administratif du Québec depuis avril 2019.

S'il ne veut pas dévoiler les détails de ce règlement, Alain Thibault se réjouit de l'assainissement des relations entre les deux parties, qu'il attribue à la nouvelle direction d'ArcelorMittal Canada.

Ça donne, je pense, le coup d'envoi pour de meilleures relations entre les deux organisations, commente-t-il. C'est une philosophie complètement différente avec monsieur [Mapi] Mobwano, donc c'est vraiment plaisant. C'est un gars de parole, on peut espérer bien des jours meilleurs et de belles relations.

En 2019, la valeur des installations d'ArcelorMittal, situées sur le territoire de la Ville de Port-Cartier, était évaluée à 168 millions de dollars par la Municipalité.

La minière n'a pas répondu à nos demandes d'entrevue pour le moment.

Avec les informations de Marc-Antoine Mageau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Affaires municipales