•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une quantité de saumons quinnats sous la moyenne dans le fleuve Yukon

Des saumons quinnats.

Le saumon quinnat est la seule espèce de saumon à atteindre Whitehorse sur le fleuve Yukon, photographié ici à la passe migratoire du barrage hydroélectrique.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Le département des Pêches et de la Chasse de l’Alaska dit avoir recensé jusqu’à maintenant un nombre nettement inférieur à la moyenne de saumons quinnats dans le fleuve Yukon.

Selon le département américain, un peu moins de 14 000 saumons quinnats, aussi appelés saumon chinook ou saumon royal, ont été repérés par la station de décompte au sonar d’Eagle en Alaska. En moyenne, jusqu’à 28 800 poissons passent devant la station ce temps-ci de l’année.

Les projections sont vraiment décourageantes, d'après ce que nous avons vu sur le sonar jusqu'à présent, indique la biologiste du département, Holly Carroll.

Nous ne pouvons pas vraiment spéculer sur la performance de la saison avant qu’elle soit terminée, indique la biologiste. Mais à ce stade-ci, nous en savons assez pour dire que ces comptes inférieurs à la moyenne à la station d’Eagle étaient inattendus.

La biologiste craint que l’Alaska ne soit pas en mesure d’atteindre les objectifs canadiens d'échappement du saumon.

Une station de décompte au sonar sur un fleuve.

La station de décompte au sonar d’Eagle en Alaska se trouve près de la frontière entre l'état américain et le Yukon.

Photo : Alaska Department of Fish and Game

Chaque année, ces poissons adultes migrent sur plus de 1000 kilomètres. Ils quittent la mer de Béring en Alaska pour remonter le fleur jusqu'à leurs frayères au Yukon.

Jusqu'à présent cette année, environ 160 000 saumons quinnats ont pénétré dans l'embouchure du fleuve Yukon en provenance de la mer de Béring.

Selon Holly Carroll, les autorités de l’Alaska de la station de décompte au sonar Pilot Station ont remarqué que les poissons de cinq à six ans semblaient être plus petits qu'à l’habitude.

La différence de taille cette année est perceptible, dit-elle. Cela indique qu’il y a quelque chose qui se passe dans l'océan pour ces saumons.

Selon elle, de plus petits saumons pourraient forcer les pêcheurs de subsistance en Alaska à en pêcher davantage.

D'après des informations de Mike Rudyk de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !