•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre-ville de Rouyn-Noranda demeurera piéton jusqu'au 6 septembre

Des passants marchent sur la rue Perreault, décorée.

Le projet de rue piétonnes au centre-ville de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

La Ville de Rouyn-Noranda prolonge le projet de Quartier-Centre jusqu’au 6 septembre.

Une portion des rues Principale et Perreault demeureront donc piétonnières jusqu’à la fête du Travail.

Le conseil municipal a pris cette décision après qu’un sondage mené auprès de la population et des commerçants ait démontré l’intérêt du projet.

La poursuite du projet a été votée à 59 %, soit 70 % chez les citoyens et 53 % chez les commerçants.

Le sondage, mené par la firme indépendante CC Consultants du 21 au 26 juillet, a été calculé de façon pondérée.

En effet, comme la Ville souhaitait avant tout avoir l’aval des commerçants, leur opinion valait pour 65 % du sondage, contre 35 % pour la population.

Je suis très heureuse que ce projet unique en région perdure jusqu’à la fête du Travail. En plus des résultats du sondage, le conseil municipal a pris en considération les efforts investis par plusieurs commerçants pour dynamiser cette zone et les mesures de distanciation physique toujours en vigueur. Il faut aussi admettre que le projet est en constante évolution, chaque semaine de nouvelles initiatives voient le jour et je suis convaincue qu’avec cette annonce, d’autres entrepreneurs joindront le mouvement. J’invite donc la population à profiter pleinement de cet espace qui leur est donné et à venir à la rencontre de nos commerçants, a déclaré la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, par voie de communiqué.

La mairesse se dit consciente qu’après quatre semaines, le projet ne fait pas l'affaire de tous.

Nous sommes conscients que le projet ne fait pas encore l’unanimité. Cependant, une évaluation plus exhaustive du projet sera faite plus tard cet automne dans le but de voir comment il est possible d’améliorer le projet pour le futur et susciter une plus grande adhésion de l’ensemble de la communauté, ajoute-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !