•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu de Chute-des-Passes : la récolte du bois prévue en septembre

Des arbres brûlés.

La forêt a été détruite sur des kilomètres.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Une course contre la montre s’amorce pour récupérer une partie du bois endommagé par le feu de forêt de Chute-des-Passes.

Les entreprises qui détiennent des contrats d’approvisionnement dans le secteur ont été avisées par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs qu’elles doivent se préparer à commencer la récolte à la fin de l'été pour éviter la perte de tout ce bois.

Alors qu'il faisait rage au nord des MRC de Maria-Chapedeleine et du Fjord-du-Saguenay, le feu a endommagé environ 1,7 million de mètres cubes de bois.  L'incendie qui a pris naissance il y a six semaines est maîtrisé depuis un bon moment, mais il demeure l'un des deux seuls feux considérés comme actifs dans la province.

C'est assez désolant de voir ça parce que le feu a circulé très, très vite. C'était très sec et puis les vents qu'il y avait à ce moment-là ont fait que le feu a progressé rapidement.

Une citation de :Alain Paradis, directeur de la Coopérative forestière de Petit Paris

Ironiquement, la vitesse à laquelle le feu a fait ses ravages donne de l‘espoir à l'entreprise.

Feu de foret au nord du Lac-Saint-Jean.

La Société de protection des forêts contre le feu est intervenue pour maîtriser l'incendie dans le secteur de Chute-des-Passes.

Photo : Courtoisie: SOPFEU

C'est la surface, l'écorce qui a été endommagée par le feu. Donc, si on récupère ces tiges-là rapidement, elles seront quand même adéquates pour faire de la transformation au niveau du bois d'œuvre, poursuit Alain Paradis.

Les plans de récolte cartographiés

Le ministère des Forêts a commencé à préparer les plans et la cartographie pour la récolte des arbres morts. Trois entreprises détiennent des contrats d'approvisionnement dans ce secteur : la Coopérative forestière de Petit Paris, Arbec et Produits Forestiers Résolu (PFR).

Pour l'instant on est encore en attente des calculs alors on est en mode préparation pour quand on aura le "go" pour commencer les opérations.

Une citation de :Louis Bouchard, Produits forestiers Résolu

Alain Paradis croit qu’il faut agir vite avant que les tiges soient affectées par la longicorne, un insecte dont la larve se nourrit de bois. La coupe pourrait débuter vers la mi-septembre.

Pour la Coopérative de Petit Paris, la récolte engendrera des dépenses et nécessitera une réorganisation des équipes de travail. Les entreprises s'attendent d'ailleurs à ce que Québec réduise les montants des redevances forestières pour compenser ces coûts supplémentaires.

D'après le reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !