•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

#Remplisvert : la famille Russell-Godbout passe le flambeau

Les familles se passent le logo #Remplisvert.

La famille Neveu-Chapdelaine prend le relais du projet #Remplisvert.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Initié il y a un an par la famille Russell-Godbout, le projet #Remplisvert se poursuivra maintenant grâce au travail d’une nouvelle famille.

Depuis sa création, le mouvement #Remplisvert a convaincu plus de 500 lieux publics au Québec d’offrir la possibilité aux citoyens de remplir leur gourde d'eau réutilisable. Une initiative qui vise à réduire la consommation de bouteilles à usage unique.

On est étonné que ça ait grandi aussi rapidement. On est très satisfaits parce que la réaction des gens a été vraiment positive, souligne Arnaud Russell, l’un des initiateurs du projet.

Des panneaux du projet #RemplisVert ont été installés dans les parcs de Kingsey Falls.

Des panneaux du projet #RemplisVert ont été installés dans les parcs de Kingsey Falls.

Photo : Radio-Canada / Émilie Richard


Les huit membres de la famille Russel-Godbout qui s’apprêtent à déménager en Belgique pour quatre ans ne voulaient pas que leur initiative s’achève avec leur départ.

On ne pouvait pas laisser le projet là. On est certain que ça peut continuer de grandir.

Une citation de :Arnaud Russell, initiateur de #Remplisvert

Faire évoluer les mentalités

C’est la famille Neveu-Chapdelaine qui a accepté de prendre le relais. Marie-Eve Chapdelaine, mère de trois enfants, affirme qu’elle avait été séduite par le projet dès le départ.

On a trouvé que le geste était le fun, que c’était une belle initiative et une belle façon de promouvoir la consommation responsable. On avait déjà levé la main pour s’impliquer, affirme-t-elle.

Malgré tout le travail que peut représenter le projet, la famille n’est pas effrayée par le défi. Marie-Eve Chapdelaine souhaite profiter de l’occasion pour transmettre à ses enfants le désir de s’impliquer dans leur communauté.

Je voulais léguer cette valeur-là aux enfants, parce que ça te nourrit comme personne.

Une citation de :Marie-Eve Chapdelaine, mère de trois enfants

En plus de vouloir augmenter les points de services #Remplisvert et d’intégrer les festivals et les salles de spectacles, par exemple, les Neveu-Chapdelaine souhaitent aussi faire évoluer les mentalités.

On veut aussi amener une réflexion sur la consommation. Dans plein de cas, les gens achètent des bouteilles d’eau et c’est non nécessaire, croit-elle.

Les Russell-Godbout qui s’apprêtent à traverser l’Atlantique sont certains que les nouveaux ambassadeurs auront de bonnes idées pour faire évoluer le projet. On sait que ça va être une famille merveilleuse pour continuer le projet #Remplisvert, souligne Maxime Russell.

Au-delà des frontières

Si les Russell-Godbout qui s’apprêtent à s’installer en Belgique n’excluent pas l’idée de demeurer ambassadeurs du projet en Europe. Un point #Remplisvert est déjà établi en France et un autre en Suisse. Il est aussi possible d'apercevoir quelques autocollants en Ontario et en Colombie-Britannique.

Quoi qu’ils décident de faire, les Russell-Godbout demeurent fiers de ce qu’ils ont accompli en un an. Ça démontre que tout le monde peut faire une différence. On est fier d’avoir laissé notre trace et on va revenir dans quatre ans, conclut Arnaud Russell.

D’après le reportage de Guylaine Charette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !