•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le savoir-faire du cuivre de génération en génération

Le reportage de Claudia Genel

Photo : David Vachon et la famille Gilles

Claudia Genel

Depuis 93 ans, la famille Gilles s’est illustrée par sa maîtrise du travail sur cuivre. Un travail qu'elle expose à la boutique-musée Cuivres d'Art - Albert Gilles, à Château-Richer.

Le fondateur de l'entreprise aurait eu 125 ans cet été. Depuis sa mort en 1979, les cinq femmes de la famille perpétuent cet art dans la même tradition, accompagnées de deux artisans.

Une photo en noir et blanc d'Albert Gilles

Le fondateur Albert Gilles

Photo : David Vachon et la famille Gilles

Pendant sa carrière, Albert Gilles a eu comme clients Walt et Roy Disney et Mandelson Chrysler, pour ne nommer que ceux-ci.

Son art est aussi visible sur au-delà d'une trentaine d'églises à travers l'Amérique du Nord, dont la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

En 1942, le pape Pie XII le mandate même pour la création d’un calice en or et argent qu’il remet à la Ville de Montréal pour le tricentenaire de sa fondation.

Calice en or et argent réalisé par Albert Gille

Calice en or et argent réalisé par Albert Gilles

Photo : David Vachon et la famille Gilles

Une année pas comme les autres

La saison touristique du musée et de la boutique ne ressemble pas aux autres étés, avec de nombreux touristes en moins, en raison de la pandémie.

Nous voyons entre 80 000 et 100 000 visiteurs par année. À 95 % de l’extérieur du Québec. Ils viennent du Canada, des États-Unis, d'Europe, d'Angleterre, d'Australie, de Chine, de Corée et du Mexique. Notre achalandage a donc baissé de 95 %. Je crois que la plupart des Québécois en vacances considèrent Charlevoix comme une destination et que la Côte-de-Beaupré n’est qu’un corridor pour s’y rendre, constate Palmyre Gilles, la copropriétaire.

Il y a tellement de belles découvertes à faire sur la Côte-de-Beaupré : artistes, artisans, et lieux culturels et historiques.

Palmyre Gilles
Aplanir autour du dessin

Aplanir autour du dessin

Photo : Radio-Canada / David Vachon et la famille Gilles

Pourtant, les visiteurs peuvent assister à des démonstrations en se rendant au musée, unique en son genre en Amérique du Nord.

Les curieux peuvent découvrir la technique du cuivre repoussé, et même l'essayer.

Avec des outils fins, sur une feuille de métal mince, on va étirer le métal par l'arrière pour réaliser et faire ressortir le motif sur le devant. Il faut pouvoir visualiser son motif à l'envers, en trois dimensions sans erreur, explique la copropriétaire.

Repousser l'intérieur du dessin

Repousser l'intérieur du dessin

Photo : Radio-Canada / David Vachon et la famille Gilles

Les apprentis-artisans peuvent même revenir à la maison avec le résultat final.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts visuels

Arts