•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

#ChallengeAccepted : voici pourquoi Instagram est envahi de photos en noir et blanc

Photo en noir et blanc de Véronique Cloutier, dehors, qui porte des lunettes fumées.

L'animatrice québécoise Véronique Cloutier

Photo : Instagram/Véronique Cloutier

Radio-Canada

Depuis quelques jours, des photos en noir et blanc de femmes, célèbres ou anonymes, se multiplient sur Instagram. Au Québec, Véronique Cloutier, Marilou, Penelope McQuade, Ariane Moffatt ou encore Sarahmée, Marie-Mai, Marina Orsini et Mariloup Wolfe ont participé à ce mouvement viral auquel ont déjà contribué des millions de personnes dans le monde. 

Cette nouvelle chaîne d’autoportraits, souvent léchés, sur Instagram invite les femmes à publier une photo d’elles seules, en noir et blanc, accompagnée des mots-clics #challengeaccepted ou encore #womensupportingwomen et à mentionner les noms d’autres abonnées Instagram afin de les inciter à le faire à leur tour.

Nombre de ces publications sont accompagnées de messages valorisant la solidarité entre femmes et la sororité.

Des millions de photos

Selon le New York Times, le mouvement a été lancé le 17 juillet dernier par la journaliste brésilienne Ana Paula Padrão. Mardi, plus de 4,2 millions de photos avaient été mises en ligne avec le mot-clic #challengeaccepted. Et le mot-clic #womensupportingwomen avait été utilisé plus de 7 millions de fois.

Ce n’est pas la première fois que des chaînes de photos de ce type deviennent virales sur les réseaux sociaux. En 2016, une chaîne similaire avait vu le jour pour sensibiliser les gens à la lutte contre le cancer. Et en juin dernier, ce sont des photos entièrement noires qui avaient envahi Instagram en soutien à la communauté noire à la suite de la mort de George Floyd.

Une initiative critiquée par certaines femmes

Dans son article, le New York Times rapporte que plusieurs voix critiques se sont élevées, estimant que publier ce type de photos, souvent dignes de magazines de mode, ne fait pas avancer la cause des femmes. 

Je crois que ce "mouvement" aurait plus de sens s’il montrait des femmes transgenres, des femmes handicapées, des femmes entrepreneures, des choses accomplies par des femmes, ou des femmes ayant marqué l’histoire, a souligné Ali Segel, qui anime le balado Web Crawlers

Sur Twitter, la scénariste Camilla Blackett a écrit : À quoi sert ce #ChallengeAccepted? Les personnes ne savent-elles pas que tu peux publier un autoportrait sexy sans raison?

L’entrepreneure Brooke Hammerling remet également en question l’efficacité de cette initiative. Je suis à 100 % pour que les femmes soutiennent les femmes [...], mais je ne comprends pas en quoi une photo en noir et blanc vaniteuse contribue à cela. Si l'on faisait des portraits de femmes qui nous inspirent, cela s’alignerait un peu plus sur ce qu’on essaie d’accomplir, a-t-elle déclaré au New York Times.

Avec les informations de The New York Times

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Célébrités

Arts