•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Île-du-Prince-Édouard remet le compteur à zéro

Heather Morrison de profil.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard (archives)

Photo : Radio-Canada / CBC

François Pierre Dufault

Les autorités de la santé publique à l'Île-du-Prince-Édouard poussent un soupir de soulagement. La vague de nouveaux cas de COVID-19 qui leur a fait craindre des éclosions dans un foyer de soins et dans un hôpital, début juillet, n'aura finalement pas eu de conséquences graves.

La plus petite province canadienne a annoncé s'être complètement débarrassée du virus pour une deuxième fois, mardi.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, ne rapporte aucun nouveau cas de la maladie respiratoire depuis le 14 juillet dernier.

Elle confirme que les neuf personnes infectées depuis le début du mois de juillet se sont toutes rétablies sans complications.

Les nouveaux cas [annoncés] au début de juillet m'inquiétaient davantage parce qu'ils étaient liés à un foyer de soins et à un hôpital. C'est un plaisir d'annoncer qu'en ce moment, il n'y a plus aucun cas actif ici à l'Île-du-Prince-Édouard. Aujourd'hui, je me sens un peu mieux.

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard

La COVID-19 n'a provoqué aucun décès, ni aucune hospitalisation parmi les 36 personnes touchées dans la province insulaire depuis le début de la pandémie, à la mi-mars.

Par contre, l'annonce d'un cas d'infection parmi le personnel d'une résidence pour aînés de Charlottetown, le 4 juillet dernier, puis l'annonce une semaine plus tard de la transmission du virus d'un travailleur médical à une patiente de l'hôpital Queen Elizabeth dans la capitale insulaire, ont donné des sueurs froides aux autorités de la santé.

Le laboratoire provincial de microbiologie a analysé plus de 2500 tests de dépistage avant d'écarter complètement la possibilité de nouvelles éclosions de COVID-19.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

L'Île-du-Prince-Édouard avait mis le compteur à zéro une première fois, le 8 mai dernier. Plus de 60 jours se sont ensuite écoulés avant que la province ne rapporte de nouveaux cas de la maladie, début juillet.

Malgré des nouvelles encourageantes, mardi, la Dre Heather Morrison dit tout de même demeurer sur ses gardes. Elle rappelle que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est à la hausse dans certaines parties du globe, notamment aux États-Unis. J'imagine que je vais demeurer inquiète pour encore un bon bout de temps, laisse-t-elle entendre.

Par ailleurs, l'Île-du-Prince-Édouard permet désormais aux résidents des foyers de soins de longue durée de désigner un partenaire de soins, c'est-à-dire une personne de leur entourage qui sera autorisée à leur rendre visite dans leur chambre en tout temps durant les heures normales de visites.

Ces personnes désignées devront recevoir une formation sur le port d'équipements personnels de protection, notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !