•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Tenet sortira au Canada avant d'être lancé aux États-Unis

John David Washington et Robert Pattinson sont à l'avant d'une voiture.

John David Washington et Robert Pattinson dans « Tenet »

Photo : Warner Bros.

Radio-Canada

Une semaine après avoir annoncé le report sine die de la sortie Tenet, le studio Warner Bros a finalement décidé de lancer le nouveau film de Christopher Nolan à l'international le 26 août. Ce film à gros budget n'arrivera que début septembre aux États-Unis et dans un nombre limité de salles.

C'est la quatrième date de sortie annoncée par le studio Warner Bros., qui l'avait fixée initialement au 17 juillet mais a dû repousser l'échéance au 31 juillet, puis au 12 août, avant de choisir le 26 août, pour cause d'aggravation de la pandémie de coronavirus.

Tenet sera visible dans plus de 70 pays à partir de cette date, dont la plupart des pays d'Europe, le Canada, l'Australie et la Corée du Sud, selon une déclaration transmise lundi à l'AFP.

Pour les États-Unis, Warner Bros. s'est laissé quelques jours de plus et table aussi sur l'important week-end férié de la fête du Travail avec une sortie prévue le jeudi 3 septembre. La plupart des cinémas du pays sont aujourd'hui fermés. La plus grande chaîne de salles des États-Unis, AMC, a récemment repoussé sa réouverture progressive, prévue en juillet, à la dernière qunizaine d'août , sans donner de date précise.

Film d'espionnage incorporant des éléments surnaturels, Tenet s'inscrit dans la lignée des œuvres de Christopher Nolan, dont le cinéma spectaculaire et innovant en a fait l'un des réalisateurs les plus prisés au monde.

Doté d'un budget colossal de 205 millions de dollars américains, selon plusieurs médias états-uniens, Tenet a pour acteur principal John David Washington, le fils du comédien Denzel Washington.

Repenser le modèle de sortie des gros films

D'habitude, les films américains à gros budget sortent d'abord aux États-Unis, puis dans le reste du monde. Toutefois, l'épidémie de COVID-19 ne faiblissant pas aux États-Unis, les studios de cinéma commencent à repenser ce modèle pour lancer les films dans les pays moins sévèrement touchés par la pandémie.

Les distributeurs qui veulent diffuser leurs films dans les salles de cinéma ne peuvent pas attendre la réouverture de 100% des marchés, car ne n'arrivera pas tant qu'un vaccin ne sera pas disponible dans le monde entier, estime John Fithian, le PDG de l'association nationale des propriétaires de cinémas aux États-Unis.

Le modèle classique de distribution des films à gros budget doit être repensé, ajoute-t-il.

Les cinémas américains implorent les studios

La sortie du film Tenet est très attendue par les salles de cinéma, surtout aux États-Unis. Là-bas, les cinémas implorent les distributeurs de lancer des films à gros budget, capables d'attirer un large public.

S'ils ne font rien, s'ils gardent les films au lieu de les sortir, les salles de cinéma vont mourir.

Une citation de :Jonathan Kuntz, spécialiste de l'histoire du cinéma et professeur à l'Université de Californie.

Tout sera alors diffusé sur les plateformes de diffusion en continu, et nous aurons perdu un trésor, craint-il.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !