•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Photo de voitures de la Police régionale de Peel.

Il n’y a eu aucune arrestation. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Police de la région de Peel affirme avoir dispersé environ 200 personnes qui s’étaient rassemblées pour une fête privée à Brampton samedi soir.

Les policiers affirment que les organisateurs de la fête ont fait un effort pour s’assurer que des rumeurs du rassemblement ne se retrouvent pas sur les médias sociaux. Les voisins n’étaient pas non plus au courant.

Ils affirment avoir été appelés près de l’intersection de Countryside Drive et Goreway Road autour de 22 h en raison de plaintes de bruit. 

Les policiers appelés sur place ont dû prendre environ une heure pour disperser tout le monde.

Il n’y a eu aucune arrestation.

Les policiers ajoutent que les organisateurs de la fête avaient engagé des agents de sécurité ainsi que des valets pour le stationnement.

Un voisin, Haman Sohi, s’est dit très inquiet de l’événement.

De toute évidence, les gens ne prennent pas les choses au sérieux. Je ne pense pas qu'ils réalisent la situation dans son ensemble. Toute notre communauté est touchée et c'est exactement la raison pour laquelle nous ne passons pas à l'étape 3, a-t-il déclaré.

Danny Marttini, porte-parole de la police de Peel, a dit espérer que ces grands rassemblements ne deviendront pas une mode.

Maintenant que nous sommes passés aux étapes 1 et 2, les gens pensent que les choses sont plus sûres, mais en réalité, rien n’a changé. Portez un masque, lavez-vous les mains et gardez vos distances, a-t-elle ajouté.

Le conseiller municipal de Brampton Gurpeet Dhillon a déclaré dans un tweet que ce type de fête était inacceptable.

En vertu des restrictions d'urgence provinciales, les rassemblements dans la région de Peel sont limités à 10 personnes, avec une distance physique à maintenir entre les membres de différents ménages.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus