•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment bien communiquer même en portant un couvre-visage?

Radio-Canada

La COVID-19 a apporté son lot de changements dans la vie de tous. Le port du couvre-visage dans les lieux publics en est un exemple. Voici quelques conseils afin de mieux se faire comprendre et bien interragir avec les autres même en portant le masque.

Bien communiquer avec un couvre-visage

Pierrich Plusquellec, directeur du Centre d'études en sciences de la communication non verbale à l'Université du Québec à Montréal, explique que le port du masque fait perdre une partie de l'expression faciale du visage à son interlocuteur et peut ainsi entraver le bon décodage des émotions.

On dit souvent : "oui, mais les yeux c'est suffisant!" Et ça peut être vrai pour le sourire. Si c'est un vrai sourire qui va aussi utiliser les yeux, où on va avoir des petites pattes-d'oie à ce moment, on peut très bien voir que vous avez les yeux souriants. Mais si vous faites juste un sourire social comme quand on rencontre des gens dans la rue [...] c'est un sourire social qui n'utilise pas ces muscles [près des yeux].

La voix

Ainsi, pour améliorer la communication et mieux traduire nos émotions, M. Plusquellec suggère de porter une attention particulière aux intonations de la voix.

On peut être plus expressif avec notre voix. Si je vous parle d'une manière monocorde, vous allez comprendre que mon émotion est relativement stable. [...] Projeter une émotion par le ton, tout ce qui peut augmenter notre expressivité étant donné qu'on en perd avec le masque va être perçu de manière très positive par des clients ou d'autres personnes.

Illustration numérique du concept de son.

M. Plusquellec suggère de porter une attention particulière aux intonations de la voix.

Photo : iStock

La posture

La posture peut également en dire long sur notre état d'esprit.

Quand vous vous présentez à quelqu'un, vous allez vous ajuster, avoir une belle posture, même si vous avez un masque, ça va se voir, votre démarche va prédire votre émotion. Un serveur qui va arriver avec une démarche enjouée, le client va tout de suite le saisir, il va dire : "c'est une personne agréable" , illustre M. Plusquellec.

Les gestes

Accompagner ses paroles de mouvements des mains permet aussi de remettre les expressions faciales dans leur contexte et transmettre l'émotion.

Si par exemple, je suis vraiment très en colère, vous comprenez que parce que je ferme mon poing, je viens exprimer la colère ou encore, [avec les paumes des mains vers le haut], je suis très ouvert, je suis prêt à recevoir ce que vous me dites. Donc utiliser ses mains pour augmenter son expressivité.

En Colombie-Britannique, le port du masque dans les espaces publics n'est pas obligatoire, mais il est de plus en plus fortement encouragé par les autorités de la santé, notamment dans les endroits où il est difficile de respecter la distanciation physique.

Avec les informations de Monia Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !