•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

États-Unis : les manifestations contre le racisme se multiplient, les heurts aussi

Une voiture a foncé dans la foule au Colorado, faisant un mort, et une personne a été abattue au Texas.

Des manifestantes vêtues de jaune et portant des masques de protection.

Des femmes vêtues de jaune forment un « mur de mères » lors d'une marche pour dénoncer la mort d'Elijah McClain et l'injustice raciale à Aurora, Colorado.

Photo : Reuters / KEVIN MOHATT

Radio-Canada

La police a utilisé des grenades éblouissantes, du gaz lacrymogène et du gaz au poivre contre les manifestants, qui ont défilé dans plusieurs villes des États-Unis samedi contre le racisme et la mobilisation d'agents fédéraux ordonnée par Donald Trump et très contestée.

La nuit de samedi à dimanche a été particulièrement mouvementée à Seattle, dans l'État de Washington, la police ayant répliqué à une tentative des manifestants de déclencher un incendie devant un centre de détention pour mineurs.

Un incendie.

À Seattle, des manifestants ont tenté de déclencher un incendie devant un centre de détention pour mineurs.

Photo : AP / Ted S. Warren

Certains des protestataires ont tenté de se protéger du gaz au poivre avec des parapluies, selon un journaliste de l'AFP sur place, témoin également de détonations.

Selon le Seattle Times, 16 personnes ont été interpellées.

Des policiers lourdement armés et vêtus d'équipement de protection.

La police a utilisé des grenades éblouissantes et du gaz au poivre contre les manifestants à Seattle.

Photo : AP / Ted S. Warren

À Portland, en Oregon, épicentre de la protestation, des manifestants ont tenté d'abattre une barrière devant le tribunal fédéral, a constaté une journaliste de l'AFP. Les forces de l'ordre ont là aussi répliqué avec d'abondants tirs de gaz lacrymogène et dispersé la foule.

Le mouvement à Portland a commencé, comme ailleurs dans le pays et dans le monde, après la mort de George Floyd. Il s'est amplifié lorsque sont arrivés à la mi-juillet des policiers fédéraux dans la ville.

De nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent ces agents, en tenue paramilitaire et sans badge visible d'identification, utiliser des véhicules banalisés pour interpeller des manifestants, attisant les braises de la contestation.

Une enquête officielle a été ouverte jeudi par le ministère de la Justice sur l'action très controversée de policiers fédéraux sur place.

Des manifestants portant des masques à gaz.

Les forces de l'ordre ont tiré des de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants à Portland.

Photo : Reuters / CAITLIN OCHS

Une voiture fonce sur la foule au Colorado

À Aurora, dans la banlieue de Denver, au Colorado, où se tenait également une manifestation, une voiture a foncé sur la foule et un manifestant a été blessé par balle.

Plusieurs manifestants et des secouristes.

Un manifestant a été blessé lorsqu'une voiture a foncé dans la foule à Aurora, au Colorado.

Photo : AP / Andy Cross

Le département de police d'Aurora a déclaré sur Twitter que des manifestants marchaient sur l'autoroute Interstate 225 lorsqu'un véhicule a foncé sur eux.

La police a ajouté qu'un manifestant avait tiré avec une arme à feu, atteignant au moins une personne. Cette dernière a été emmenée à l'hôpital, elle se trouve dans un état stable.

Des manifestants sont en état de choc sur le bord de l'autoroute, à Aurora, après qu'une voiture a foncé dans la foule.

Des manifestants sont en état de choc sur le bord de l'autoroute, à Aurora, après qu'une voiture a foncé dans la foule.

Photo : Getty Images / Michael Ciaglo

Les autorités ont déclaré que le véhicule avait été remorqué et qu'une enquête avait été ouverte. Les manifestants ont également brisé les fenêtres du palais de justice et un incendie s'est déclaré dans un bureau. Le rassemblement a été déclaré illégal par la police, qui a ordonné aux protestataires de quitter la zone.

Dans cet État, des manifestants ont attiré l'attention sur la mort d'Elijah McClain, décédé à la suite d'une intervention policière survenue lorsqu'il marchait dans une rue d'Aurora en août 2019.

Un mort lors d'une manifestation au Texas

Une personne a été abattue samedi soir à Austin, au Texas, pendant une manifestation contre la violence policière et le racisme.

Plusieurs coups de feu ont éclaté alors que défilaient une centaine de personnes dans les rues de la ville, selon ce que montrent des images publiées sur les réseaux sociaux.

La police et les services de secours d'Austin ont confirmé le décès d'une personne par arme à feu. Aucun autre détail n'a été communiqué.

À Louisville, au Kentucky, trois personnes ont été légèrement blessées par arme à feu en marge d'une manifestation, ont rapporté des médias américains. La police a toutefois évoqué des circonstances accidentelles.

Dans cette ville, des militants noirs du groupe NFAC, lourdement armés, ont protesté contre la mort de Breonna Taylor, une femme noire tuée par la police en mars dans son appartement. La police était présente pour éviter tout accrochage avec des contre-manifestants blancs d'un groupe conservateur, également armés.

Un groupe de manifestants armés.

Des militants du groupe NFAC ont marché dans les rues de Louisville au Kentucky contre la mort de Breonna Taylor, une femme noire tuée par la police en mars dans son appartement.

Photo : AP / Timothy D. Easley

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !