•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peter Green, cofondateur du groupe Fleetwood Mac, est mort à l'âge de 73 ans

Un homme avec une moustache et des cheveux bouclés fixe l'objectif.

Le guitariste Peter Green était confondateur du groupe Fleetwood Mac.

Photo : Getty Images / Hulton Archive

Radio-Canada

L’ex-guitariste et cofondateur du groupe Fleetwood Mac, Peter Green, s’est éteint à l’âge de 73 ans. La firme d’avocats qui représente sa famille en a fait l’annonce samedi, spécifiant qu’il est mort paisiblement dans son sommeil.

Né dans le quartier Bethnal Green, à Londres, le 29 octobre 1946, Peter Green cofonde Fleetwood Mac en 1967 aux côtés du batteur Mick Fleetwood, du guitariste Jeremy Spencer et du bassiste John McVie.

Certains l'ont décrit comme étant le meilleur guitariste de blues britannique des années 60. Il est acclamé publiquement par des légendes de la guitare, comme Jimmy Page. Il a une des plus belles tonalités [de guitare]. C'est le seul qui a réussi à me donner des sueurs froides, dit de lui un jour le grand B.B. King.

Il fait également sa marque en tant que compositeur en signant quelques classiques de Fleetwood Mac, comme Albatross, Oh Well et la chanson Black Magic Woman, popularisée par Carlos Santana en 1970.

Un homme avec un béret vert regarde vers sa droite.

Au début des années 2000, Peter Green avait joué avec son groupe Peter Green Splinter Group au B.B. King Blues Club and Grill.

Photo : Associated Press / Mark Lennihan

Drogues et maladie mentale

Alors que Fleetwood Mac est à son apogée en 1970, le guitariste doit composer avec des problèmes de santé mentale de plus en plus préoccupants. Au même moment, l’artiste est aux prises avec un problème de consommation de drogues psychédéliques.

Lors de certaines de ses dernières apparitions avec le groupe, il porte un habit de moine et un crucifix. Craignant d'avoir trop d'argent, il essaie de persuader les autres membres de Fleetwood Mac d’offrir leurs gains à des œuvres de charité.

Les paroles de la chanson The Green Manalishi, la dernière qu’il a écrite pour le groupe, reflètent sa détresse.

Il quitte pour de bon la formation en 1971, puis apprend plus tard qu’il est atteint de schizophrénie.

À l'époque, nous ne savions pas ce qu'était la schizophrénie, mais nous savions que quelque chose ne tournait pas rond, explique Mick Fleetwood dans une entrevue en 2015.

Green est interné dans un hôpital psychiatrique en 1977 après un incident avec son gérant. Libéré plus tard dans l'année, il épouse la Canadienne Jane Samuels, qui lui donne une fille, Rosebud. Toutefois, le couple divorce l'année suivante. Peter Green a également un fils, Liam Firlej.

Une carrière après Fleetwood Mac

Après avoir quitté Fleetwood Mac, Peter Green écarte la musique de sa vie pendant près d’une décennie. Il refait surface en 1979 avec un album solo intitulé In the Skies.

Les six membres du groupe tiennent chacun un trophée dans leurs mains.

Les membres de Fleetwood Mac ont été intronisés au Panthéon du rock and roll en 1998. Sur la photo : Peter Green, John McVie, Stevie Nicks, Christine McVie, Mick Fleetwood et Lindsey Buckingham.

Photo : Associated Press / Adam Nadel

Les années 90 marquent un tournant pour l’artiste. Il recommence à se produire en spectacle, cette fois-ci avec le Peter Green Splinter Group.

En 1998, il est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame avec d'autres membres, présents et passés, de Fleetwood Mac.

Avec les informations de Independant, BBC, et Global

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !