•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jessie Reyez remporte les grands honneurs pour le clip de Far Away

Portant un chandail rouge, l'artiste aux longs cheveux noirs bouclés pose la tête penchée vers son épaule droite.

L'auteure-compositrice-interprète Jessie Reyez remporte le Grand Prix Prism.

Photo : Instagram @jessiereyez

Radio-Canada

Le vidéoclip de la chanson Far Away, de Jessie Reyez, a décroché la plus haute récompense des prix Prism, qui célèbrent l’industrie du vidéoclip canadien. Le réalisateur Peter Huang a remporté un montant de 20 000 $ pour ce clip.

Les artistes en nomination s’étaient donné rendez-vous virtuellement jeudi soir à défaut de pouvoir se rendre à Toronto pour assister à la traditionnelle cérémonie, annulée en raison de la pandémie de COVID-19.

Le jury, composé de quelque 120 membres de l’industrie, a été séduit par les images du vidéoclip Far Away, qui montrent la chanteuse incarnant la moitié d’un jeune couple dont le lien est rompu à jamais par l'immigration et les douanes américaines.

Les réalisateurs Keavan Yazdani et Sean Brown ont remporté le Prix du public pour le vidéoclip de la chanson Cyanide Remix, de Daniel Caesar en collaboration avec Koffee, qui a été tourné en Jamaïque. Les frères torontois Jae et Trey Richards, connus grâce à leur populaire chaîne YouTube 4YE, y font une courte apparition.

Une femme remporte le premier prix Willie Dunn

La chorégraphe et directrice de création Laurieann Gibson est la première à remporter le prix Willie Dunn, qui récompense un pionnier canadien dans le domaine de la vidéo musicale. Gibson a travaillé comme chorégraphe auprès de Janet Jackson, d'Alicia Keys et de Beyoncé. Elle a également signé la réalisation de plusieurs vidéoclips de la chanteuse Lady Gaga, dont ceux pour les titres Judas et You and I.

Cette reconnaissance a permis à Gibson de remettre un montant de 5000 $ à un nouveau talent. Son choix s’est arrêté sur Noor Khan, une réalisatrice d’origine saoudienne basée à Scarborough, en Ontario. Son travail explore des sujets tels que la migration et l’expérience musulmane.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !