•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réouverture de la bibliothèque Éva-Senécal fait des heureux

La bibliothèque Éva-Senécal a rouvert ses portes aux usagers après des mois de fermeture en raison de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada

Les Sherbrookois ont à nouveau accès à la bibliothèque Éva-Senécal qui a rouvert ses portes, vendredi matin, après plusieurs semaines de fermeture en raison de la pandémie de la COVID-19. Une réouverture qui a fait bien des heureux.

Selon la Ville de Sherbrooke, une centaine de personnes faisaient la file vendredi matin peu avant l'ouverture de la bibliothèque, à 10 h.

Pour moi, c’est important de venir à la bibliothèque, parce que c’est un moment où on peut s’évader dans la lecture, explique d’emblée la jeune Estelle Gamache.

La jeune fille s’est présentée à la bibliothèque peu après l’ouverture avec sa grande sœur Élisabeth et ses parents.

On entend souvent des choses sur le coronavirus et, des fois, ça peut devenir stressant. En lisant des livres, ça nous permet de nous évader, poursuit la jeune fille.

Les fillettes posent devant la bibliothèque.

Estelle et Elisabeth Gamache sont deux abonnées de la bibliothèque Éva-Senécal de Sherbrooke. Elles étaient présentes le jour de la réouverture.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Sortir de la routine

Pour Élisabeth Gamache, la soeur aînée, venir à la bibliothèque était très important. On n’a pas une tonne d’activités à faire avec le confinement, indique-t-elle.

Venir à la bibliothèque, ça nous permet de faire quelque chose qu’on aime, se sortir de notre routine et de profiter de nos vacances

Élisabeth Gamache, abonnée de la bibliothèque Éva-Senécal

Maman de deux enfants, Émilie Cajolet était elle aussi présente lors de la réouverture de la bibliothèque. J’avais très hâte de revenir. Surtout pour louer des jeux de société pour les enfants. Habituellement, on vient à la bibliothèque au moins une fois par semaine, lance-t-elle.

Nous, on s’est dit que s’il n’y a pas trop de monde qui attend, on rentre, explique pour sa part Thérèse Giard, retraitée. Cette dernière était bien contente de ressortir avec quatre livres entre les mains. Je vais les lire en trois semaines, poursuit-elle.

Les règles sanitaires respectées « à la lettre »

Du côté de la bibliothèque, on assure respecter les règles sanitaires à la lettre. C’est pour cela que nous avons pris du temps pour nous préparer, souligne Daniela Todorova, bibliothécaire coordonnatrice et responsable du service au public.

La bibliothèque sera ouverte aux heures habituelles et un maximum de 50 personnes à la fois pourront se trouver à l’intérieur afin de respecter les consignes gouvernementales. Comme pour tous les lieux publics intérieurs, le port du masque ou du couvre-visage y sera obligatoire. Deux agents de sécurité sont dépêchés sur les lieux pour faire respecter les règles sanitaires.

Pour l’instant, la Ville de Sherbrooke incite les usagers à y circuler rapidement pour consulter et emprunter des documents et à ne pas s’y installer pour lire ou étudier.

La bibliothèque Bertrand-Delisle ainsi que la bibliothèque du secteur Saint-Élie demeurent fermées.

Avec les informations de Philippe Grenier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Affaires municipales