•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Palmarès des musées préférés des Mauriciens et Centricois

D'après un sondage-maison réalisé sur la page Facebook d'ICI Mauricie Centre-du-Québec.

La Vieille prison de Trois-Rivières

La Vieille prison de Trois-Rivières

Photo : Gilles Rioux

Élyse Allard

La pandémie de COVID-19 nous incite à demeurer près de la maison cet été. Par temps de canicule ou de pluie, pourquoi ne pas visiter l’un des captivants musées que nos régions ont à offrir?

Voici donc le palmarès des trois musées coups de cœur des Mauriciens et des Centricois, établi après avoir sondé les internautes sur la page Facebook d’ICI Mauricie Centre-du-Québec.


Cellule où l'on enfermait temporairement les détenus à la Vieille prison de Trois-Rivières.

Cellule où l'on enfermait temporairement les détenus à la Vieille prison de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

1re position : la Vieille prison de Trois-Rivières

La Vieille prison de Trois-Rivières a accueilli des détenus de 1822 à 1986. C’est Amnistie internationale qui a milité pour sa fermeture en raison de l’insalubrité des lieux. À l’époque, l’établissement était surpeuplé et les voisins se plaignaient des fortes odeurs qui se dégageaient du bâtiment.

Faisant partie aujourd’hui du même complexe muséal que le Musée POP, la Vieille prison offre une visite immersive dans le quotidien des prisonniers. Passer quelques minutes dans une cellule exiguë, occupée il n’y a pas si longtemps par des détenus, ou encore découvrir les conditions inhumaines qui leur étaient imposées, ne laisse personne indifférent.

Une cellule de détenus à la Vieille prison de Trois-Rivières.

Une cellule de détenus à la Vieille prison de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Particularité en cette année de pandémie : le guide ne se déplace plus avec un groupe de pièce en pièce, mais les familles sont invitées à avancer de guide en guide, question d’éviter les grands rassemblements.


Musée des cultures du monde, à Nicolet.

Musée des cultures du monde, à Nicolet.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

2e position : le Musée des cultures du monde, à Nicolet

Il y a un an, le Musée des religions du monde, à Nicolet, devenait le Musée des « cultures » du monde. Or, l’excellence et la diversité de ses expositions sont demeurées inchangées.

À une époque où l’on côtoie de plus en plus de gens de toutes les cultures, l’exposition permanente du musée Êtes-vous prêts? vous propose de découvrir les cinq grandes religions du monde (christianisme, islam, judaïsme, hindouisme et bouddhisme) par l’entremise d’adolescents qui les pratiquent. Leurs rites liés aux différentes étapes de la vie, de la naissance jusqu’à la mort, y sont expliqués, avec des objets à l’appui.

Reconstitution d'une loge maçonnique au Musée des cultures du monde, à Nicolet.

Reconstitution d'une loge maçonnique au Musée des cultures du monde, à Nicolet.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

L’exposition temporaire Lumière sur les francs-maçons arrive, quant à elle, on ne peut plus à point, avec toutes les théories complotistes qui circulent sur le web. Leurs intrigants secrets y sont expliqués et on y dévoile les visages de francs-maçons célèbres, tels que le compositeur Mozart, l’astronaute Neil Armstrong, le colonel Sanders (fondateur de la chaîne de restaurants PFK) ou encore le brasseur John Molson. La reconstitution d’une loge maçonnique vaut à elle seule le détour.

Portrait tiré de l'exposition « Darshan, miroirs de l’âme » du photographe Marcel Poulin.

Portrait tiré de l'exposition « Darshan, miroirs de l’âme » du photographe Marcel Poulin.

Photo : Marcel Poulin

Deux plus petites expositions - mais tout aussi intéressantes - sont présentées jusqu’à l’automne au Musée des cultures du monde. D’Apollon à DeGeneres, de la Fondation Émergence, rend un vibrant hommage aux personnalités homosexuelles ou bisexuelles de l’Antiquité à nos jours. Quant à Darshan, miroirs de l’âme, elle est composée de portraits en grands formats du photographe globe-trotteur, Marcel Poulin, une série de regards perçants captés lors de ses nombreux voyages.


Façade du Musée POP, à Trois-Rivières.

Façade du Musée POP, à Trois-Rivières.

Photo : Daniel Jalbert

3e position : le Musée POP, à Trois-Rivières

Le Musée POP, à Trois-Rivières, s’est donné comme mandat de refléter la société québécoise d’hier à aujourd’hui, par son patrimoine physique et culturel. C’est mission réussie pour ce qui est des deux expositions présentées en ce moment.

Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise a été élaborée à partir d’un sondage de la firme Léger, qui posait la question suivante : De quelle façon les Québécois se distinguent-ils comme peuple?

L'exposition « Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise » est présentée au Musée POP, à Trois-Rivières.

L'exposition « Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise » est présentée au Musée POP, à Trois-Rivières.

Photo : Elyse Allard

Les réponses ont été regroupées en huit grands thèmes, soit la langue, la gastronomie, le hockey, les Premières Nations, les contes et légendes, l’ingéniosité, l’hiver et bien sûr, la musique. Des objets de l’imposante collection du musée viennent appuyer visuellement le contenu de l’exposition.

Enfin, vous avez jusqu’au 13 septembre pour visiter la temporaire Autour d'une Broue : l'aventure de la bière au Québec. On y présente l’histoire de ce breuvage tant aimé des Québécois, de sa création en Mésopotamie à nos jours, en passant par l’établissement des premières brasseries au Québec, la belle époque des tavernes et la légendaire pièce de théâtre Broue.

L'exposition « Autour d'une Broue : l'aventure de la bière au Québec » est présentée au Musée POP, à Trois-Rivières.

L'exposition « Autour d'une Broue : l'aventure de la bière au Québec » est présentée au Musée POP, à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

En ces temps de pandémie, il est fortement suggéré d’apporter un téléphone intelligent ou une tablette, avec des écouteurs, au Musée POP, question d’avoir accès à certains contenus interactifs.

Il est aussi préférable de réserver votre place en ligne avant de vous présenter dans ces trois musées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Société