•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tour du lac Saint-Jean sur un handbike

Nicolas Claveau sur son vélo avec un pouce en l'air

Avec son vélo à trois roues propulsé par les mains, l'Almatois Nicolas Claveau entreprendra bientôt le tour du lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Atteint de l'ataxie de Charlevoix-Saguenay, Nicolas Claveau entreprendra bientôt le tour du lac Saint-Jean sur son vélo à trois roues propulsé par les mains dans le but d’amasser des fonds pour la recherche.

Rien ne peut freiner l'ambition de Nicolas Claveau, qui sera accompagné, les 1er et 2 août, d’une vingtaine de cyclistes.

L’Almatois et son groupe iront à la rencontre de la population et de certains maires du Lac-Saint-Jean.

À la base, c’est parce que c’est ça qui m’a été diagnostiqué. En même temps, je veux donner un courage et une passion aux jeunes que ce n’est pas parce qu’ils sont en chaise roulante qu’ils ne peuvent pas avoir de rêves, de projets, de buts, confie Nicolas Claveau, qui s'entraîne depuis des mois en vue de son périple.

Nicolas Claveau roule sur une rue d'Alma à bord de son vélo adapté.

Nicolas Claveau est atteint de l'ataxie de Charlevoix-Saguenay. Il veut amasser des fonds pour la recherche sur la maladie et pour une traversée du Canada en 2021.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Il a déjà fait le trajet en vélo à deux roues, mais tout récemment, il a opté pour le handbike en raison de problèmes à la hanche. Pour lui, le sport est une bonne façon de garder son autonomie en dépit de cette maladie neuromusculaire qui affecte la coordination du corps.

Prêt à faire feu

Nicolas Claveau s’entraîne d’arrache-pied pour relever le défi qui point à l’horizon.

Je m’entraîne plus en chaise roulante parce que c’est environ dix fois plus dur qu’en handbike pour renforcer mes bras, dans les côtes de la ville d’Alma. Après ça, je vais être prêt à faire feu.

Nicolas Claveau, cycliste

L'homme de 38 ans invite la population à donner quelques coups de pédales avec lui. Nicolas Claveau caresse aussi un autre rêve, toujours pour la cause. L'an prochain, il compte traverser le Canada en 40 jours sur son vélo.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Activités sportives