•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des organismes communautaires peinent à se relever

Une femme apporte du soutien à une résidente via l'organisme PersonnAide de Magog.

Des organismes de la région ont du mal à survivre à la pandémie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En Haute-Yamaska, les organismes communautaires ont de la difficulté à se relever.

Plusieurs doivent composer avec une baisse significative de leurs revenus, notamment en raison de l’annulation des événements de financement. 

On est à se questionner de quelle façon on peut se faire aider. Est-ce que le gouvernement a une ouverture? Je l'espère.

Sylvain Dupont, directeur général, Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaksa

Selon le directeur général de la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska, Sylvain Dupont, certains organismes sont même en danger.  

La Corporation n'entend pas rester les bras croisés. Des démarches sont en cours auprès de Québec afin de trouver du financement pour les organismes qui sont les plus mal en point. Ils plaident d'abord pour des subventions stables et récurrentes.   

Selon Sylvain Dupont, la crise de la COVID-19 a démontré encore une fois à quel point les organismes ont une mission essentielle, notamment en santé mentale. L'apport en subvention supplémentaire qu'on a reçu pendant la crise démontre qu'on a besoin d'être là, souligne-t-il.  

Les organismes s'inquiètent pour l'avenir. Ils espèrent qu'une solution sera trouvée avant la possible deuxième vague du virus qui pourrait aussi être fatale pour bien des acteurs de l'économie sociale, croit Sylvain Dupont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Économie sociale et de partage