•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un artiste mi'kmaq de T.-N.-L. vend une toile à un musée Smithsonian

Nelson White pose avec une femme devant son tableau Elder Veteran.

L'artiste Nelson White (à gauche) devant son tableau « Elder Veteran ».

Photo : Gracieuseté de Nelson White

Radio-Canada

Une oeuvre d'un artiste mi'kmaq de Terre-Neuve-et-Labrador fait désormais partie de la collection permanente du National Museum of the American Indian, un musée américain de renommée mondiale, rattachée à l'institut Smithsonian.

C’est très flatteur, a déclaré Nelson White à CBC, l’artiste-peintre à l'origine de l’oeuvre en question.

M. White a dû garder la bonne nouvelle secrète depuis février. J'étais en quelque sorte assis dessus, et l'œuvre d'art est restée dans ma cave dans une caisse ces six derniers mois, sachant qu'elle allait à Washington en attendant seulement les derniers détails. L’artiste explique que la pandémie a retardé la paperasse entourant la transaction.

Peinture à l'huile intitulée Veteran Elder représentant un vétéran autochtone de la guerre de Corée effectuant un salut militaire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La peinture à l'huile « Veteran Elder » représente Ellsworth Oakley, un aîné mi'kmaq et vétéran américain de la guerre de Corée.

Photo : Gracieuseté de Nelson White

Maintenant que tous les détails sont réglés, le portrait intitulé Veteran Elder (ou ancien combattant en français) de Nelson White est en route pour sa nouvelle demeure : le National Museum of the American Indian.

La peinture à l'huile représente Ellsworth Oakley, un aîné mi'kmaq et un vétéran américain de la guerre de Corée - qui s'est enrôlé à l'âge de 17 ans seulement - en train d'effectuer un salut militaire, le regard stoïque.

Originaire du Massachusetts, M. Oakley habite aujourd'hui à Eskasoni, en Caroline du Nord. M. White est ami avec la fille du vétéran et a fait sa connaissance lors d’un pow-wow.

Le peintre raconte que c’est le visage de l’ancien combattant qui l’a d’abord inspiré. Il avait simplement un beau visage. Son visage exigeait qu’on le peigne, a déclaré M. White à l'émission Newfoundland Morning sur les ondes CBC.

Après avoir découvert son histoire et avoir appris qu’il avait servi dans l’armée, je trouvais qu'il était tout simplement le sujet parfait, tant par son apparence que par son passé et ses origines.

Nelson White, artiste mi'kmaq

M. White a toujours estimé que son tableau Veteran Elder était une œuvre singulière. Alors qu'il téléphonait dans les musées et les galeries pour essayer de lui trouver preneur, une galerie de la Caroline du Nord a recommandé à l'artiste d’entrer en communication avec le musée Smithsonian.

À ma grande surprise, ils savaient qui j'étais et étaient intéressés par mon oeuvre. J'ai donc fait une demande officielle auprès de leur comité des acquisitions, a relaté l’artiste.

M. White explique que le comité en question cherchait justement à acquérir des œuvres créées par des artistes autochtones de la côte est. Il recherchait aussi des pièces traitant de l’expérience militaire chez les Autochtones. Le tableau de Nelson White, un membre de la bande de Flat Bay vivant à Saint-Jean de Terre-Neuve, s'avérait donc un choix tout désigné.

L’artiste s’est dit très excité et honoré de l’intérêt du musée pour son oeuvre. Une grande partie de mon travail est centrée sur l'identité autochtone, et faire partie de cette collection est très symbolique pour moi. C'est une reconnaissance de mon travail et une reconnaissance de l'aîné Oakley et de ces milliers et milliers d'Autochtones qui ont servi dans l'armée, a-t-il déclaré fièrement.

Un moment fort dans sa carrière

Bien que Nelson White considère cette vente comme un moment fort de sa carrière, elle n’est pas son premier exploit, puisqu’il a une feuille de route artistique bien remplie.

Il a entre autres été le premier artiste autochtone en résidence au musée The Rooms, situé dans la capitale terre-neuvienne, et a participé à de nombreuses expositions, dont celle présentée à la Eastern Edge Gallery au printemps dernier. Son oeuvre Veteran Elder y était d’ailleurs exposée.

Le National Museum of the American Indian a deux établissements : un à New York et un à Washington, D.C. Pour l’instant, M. White ne sait pas exactement où son tableau sera exposé ni quand, mais les conservateurs du musée lui ont assuré qu'ils lui communiqueraient l’information dès que celle-ci pourra être révélée au public.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Autochtones