•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Pêcher la truite, de l’étang à l’assiette

Dans une pièce remplie d'objets associés à la chasse et la pêche dont un poisson naturalisé, l'animateur Serge Deyglun, le
réalisateur Marc Perron et l'animateur Richmond Pelletier, discutent autour d'une table.

Certains pêcheurs choisissent de consommer leur prise, d'autres en font des trophées.

Photo : Radio-Canada / Francis J. Menten

Radio-Canada

Vous aimeriez vous initier à la pêche récréative, mais aussi savourer le fruit de votre travail? Nos archives pourraient bien vous guider vers la réalisation de ce projet.

Si l’on choisit de s’adonner à la pêche, la première chose à savoir est qu’une bonne partie du plaisir réside dans notre attitude.

C’est ce que nous apprennent les experts interrogés à travers le temps à la télévision de Radio-Canada.

Le monde du sport, 3 mai 1961

C'est un très beau sport, mais ça aiguise la patience!, déclare René Lecavalier à l’émission Le monde du sport du 3 mai 1961.

En vacances de La soirée du hockey, l’animateur s’initie à la pêche récréative en compagnie du pêcheur Léo de Serres.

Avant même de prendre un poisson, ce qui importe en chaloupe est d’afficher un assez beau style et de ne pas toucher son voisin, souligne René Lecavalier.

Changer son appât pour un méné parce que l’on s’impatiente est très mal vu, d’autant plus que c’est interdit dans le comté de Terrebonne.

Je ne fais pas tellement confiance aux ménés pour la pêche à la truite mouchetée, affirme de surcroît le spécialiste Léo de Serres. J’aime mieux le ver, la mouche et puis les cuillères.

Pas vilain! Une belle pièce, ça, s’exclame René Lecavalier en tirant sa ligne hors de l’eau alors qu’il se disait sur le point d’abandonner.

L’importance du lancer

L'univers des sports, 26 juillet 1981

Toujours dans les environs de Terrebonne, l’émission L’univers du sport du 26 juillet 1981 se penche sur les rudiments de la pêche à la truite.

Aux côtés de l’animateur Raymond Lebrun, le chroniqueur chasse et pêche Jean Pagé offre une démonstration de lancer de ligne sur le bord de l’étang du Vieux-Chêne.

Bien que le plan d’eau soit ensemencé, Jean Pagé ne parvient pas à faire mordre les poissons avec sa canne à lancer combiné.

Cette canne à pêche est pourtant celle recommandée pour les enfants et les débutants, puisqu’elle ne présente pas de danger d’emmêlement.

Le chroniqueur chasse et pêche a beaucoup plus de chance avec sa canne à lancer léger.

On laisse descendre la cuillère un peu au fond, puis on récupère par légères secousses qui activent le leurre et incitent habituellement les poissons à mordre.

Le chroniqueur Jean Pagé

En voyant sa ligne s’arquer, Jean Pagé s’enthousiasme. Raymond, l'épuisette! Raymond implore-t-il, tout en accusant son collègue de vouloir lui faire perdre sa prise.

Que l’on se tourne vers la technique du lancer lourd, combiné ou léger, l’important est d’être bien renseigné, conclut le pêcheur victorieux pendant que l’animateur Raymond Lebrun se fait mordiller les doigts par la truite.

Les moustiques, source de distraction

Comment faire abstraction des mouches pour bien profiter d’un moment de détente à la pêche? Pas celles que l'on utilise au bout de l’hameçon, mais bien celles qui nous entourent.

C’est la question à laquelle Raymond Lebrun et Jean Pagé répondent à l’émission L’univers du sport du 5 juillet 1981.

L'univers des sports, 5 juillet 1981

Jean Pagé offre dans cette chronique des conseils pour ne pas être envahi par les moustiques, brûlots et autres mouches noires.

Ces insectes sont notamment attirés par le parfum des produits cosmétiques et les couleurs foncées.

On privilégiera également des vêtements amples pour éviter que les moustiques réussissent à atteindre notre peau.

Pour les éloigner, un bon chasse-moustiques contenant du DEET peut être une arme efficace.

Le chroniqueur chasse et pêche met toutefois en garde les téléspectateurs sur les effets de ce produit sur nos vêtements.

Son imperméable haut de gamme a littéralement été troué par la vaporisation d’un insectifuge contenant du DEET.

Il craint aussi que l’embout d’une canne à pêche enduit d’un vernis ou de plastique ne puisse fondre au contact d’un chasse-moustiques de cette nature.

Un avertissement qui, souhaitons-le, ne s’applique plus à la concentration de ces produits de nos jours.

La consommation de la victoire

L'univers des sports, 10 juin 1984

Aujourd'hui, on va différer quelque peu de nos présentations coutumières, annonce Jean Pagé dans l’émission L’univers du sport du 10 juin 1984. Au lieu de vous montrer comment pêcher le poisson,on va vous indiquer comment le fumer.

Car pour apprécier une prise à sa juste valeur, il faut aussi savoir l’apprêter.

Le chroniqueur partage sa méthode de fumage à chaud, qu’il recommande pour la truite comme pour le gibier.

La marinade, dans laquelle on déposera les poissons durant une nuit complète, est l’une des clés du succès.

À sa recette composée de sucre, de sel et d’eau, Jean Pagé suggère de diversifier les aromates pour impressionner nos convives.

Vous pouvez laisser voguer votre imagination et inventer des recettes extraordinaires en ajoutant du cognac, de la mélasse, des épices variées. Enfin, de quoi vous faire passer pour un maître fumeur auprès de vos amis!

Le chroniqueur Jean Pagé

Finalement, l’expert recommande des copeaux d’arbres fruitiers pour faire fumer le poisson. À l’opposé, les copeaux de conifères donneront un goût âcre à la chair de notre préparation, prévient-il.

J'espère que je vous ai rendu service cet après-midi, conclut Jean Pagé dans cette chronique de 1984. Si on a réussi, et bien notre but est atteint.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Archives

Art de vivre