•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : neuvième jour avec plus de 60 000 cas en 24 h aux États-Unis

Une employée portant un équipement de protection tend un sac contenant un test de dépistage.

Du personnel de la santé distribue des tests de dépistage au coronavirus dans une clinique mobile aménagée sur le site de la Charles Drew University of Medicine and Science à Los Angeles, en Californie.

Photo : Associated Press / Marcio Jose Sanchez

Radio-Canada

Les États-Unis ont de nouveau enregistré mercredi, pour la neuvième journée de suite, plus de 60 000 nouveaux cas de contamination au coronavirus en l'espace de 24 heures, selon le comptage à 20 h 30 de l'Université Johns Hopkins.

Précisément 1059 décès ont également été recensés sur cette période, pour un total de 142 942 morts, selon l'université basée à Baltimore dont les bilans font référence.

Les 63 967 nouvelles infections relevées sur une journée portent à plus de 3,9 millions le nombre total de cas positifs enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie, apparue en décembre en Chine avant de se propager dans le reste du monde.

Plus de 1,2 million d'Américains ont en outre été déclarés guéris de la maladie.

De loin le pays le plus touché en valeur absolue, les États-Unis, après avoir connu une amélioration vers la fin du printemps, voient depuis plusieurs semaines l'épidémie repartir à la hausse, notamment dans le sud et l'ouest du pays.

Mercredi, avec presque 415 000 cas confirmés, la Californie est devenue l'État qui a enregistré le plus d'infections au coronavirus, dépassant New York.

À noter que la Californie est aussi l'État américain le plus peuplé. Il compte plus du double d'habitants que l’État de New York.

Plus de 7800 personnes sont mortes en Californie depuis le début de la pandémie, dont 115 mardi.

Port du masque obligatoire

La mairesse de Washington a durci mercredi les règles sur le port du masque dans la capitale américaine en ordonnant à ses résidents de se couvrir le visage dès qu'ils quittent leur domicile.

Les gens doivent porter un masque quand ils quittent leur domicile s'il est probable qu'ils soient en contact avec quelqu'un d'autre pendant plus qu'un bref moment, a expliqué la mairie de Washington.

Elle a annoncé cette mesure avec le slogan : C'est simple, quand vous quittez la maison, vous devez mettre un masque.

Vous devriez porter un masque, car vous ne savez pas si vous pourrez maintenir la distanciation physique, a dit la mairesse démocrate Muriel Bowser.

Quelques exceptions sont faites, notamment pour les sportifs en plein exercice et se trouvant loin d'autres personnes.

Dans la capitale américaine, comme dans la majorité des États américains, le nombre de cas positifs à la COVID-19 est en train de remonter, même si la ville de Washington a été relativement épargnée depuis le début de l'épidémie.

Par ailleurs, les États de l’Ohio, du Minnesota et de l’Indiana ont tous trois émis des directives pour le port obligatoire du masque en public, rapporte le New York Times.

Selon le journal, la Ville de Baltimore a également renforcé les consignes concernant le port du masque.

Avec les informations de Agence France-Presse, et New Musical Express

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !