•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de réseau cyclable amélioré sur la rue Saint-François-Xavier à Trois-Rivières

Un homme circule sur une rue alors qu'il y a une piste cyclable.

Sur les réseaux sociaux, certains déplorent que la vélo-rue débouche sur le boulevard Saint-Maurice, où la circulation automobile est dense.

Photo : Radio-Canada

L’aménagement d’une nouvelle vélo-rue à Trois-Rivières, sur la rue Saint-François-Xavier, au centre-ville reçoit un accueil mitigé. Plusieurs saluent le fait que le nouvel aménagement ralentit la circulation, mais ils déplorent aussi l'abolition de places de stationnement sur la rue.

Le projet est à l’essai cette année et deviendra permanent après des travaux en 2021. La rue Saint-François-Xavier est maintenant unidirectionnelle vers le sud. La chaussée est désormais partagée entre cyclistes et automobiles. Quelques places de stationnements en bordure de rue et des parcomètres ont été abolis avec le nouvel aménagement.

C'est le fun (sic), les enfants peuvent circuler facilement, sauf qu'il nous manque de stationnement, constate Bertine Banyatuyaga, une résidente de la rue.

Plus au nord de la rue, près du boulevard Saint-Maurice, Jeannine Charette, elle aussi résidente du secteur, fait le même constat.

C'est très beau, mais il y a des inconvénients. Moi, je suis chanceuse, j'ai un stationnement en arrière dans la ruelle, mais il y en a beaucoup qui se stationnent dans la rue et il y a moins de stationnements. Ça a aussi ralenti le trafic. Les gens roulaient très vite sur notre rue, raconte la dame.

Les cyclistes rencontrés sur place apprécient la vélo-rue, mais constatent qu’il s’agit d’une rue déjà relativement tranquille.

Cette initiative s'inscrit dans la volonté du nouveau conseil de Ville d'améliorer le réseau cyclable. Les axes actuels visent beaucoup le cycliste de plaisance. Les conseillers aimeraient développer le transport actif.

C'est vraiment l'axe est-ouest qui est défaillant à Trois-Rivières, souligne le conseiller municipal du district des Rivières Claude Ferron. Tant au nord, qu'au sud, il n’y a pas vraiment de corridor est-ouest. La passerelle qui serait harnachée au chemin de fer, c'était une solution pour essayer d'avoir cet axe-là.

Les élus disent vouloir saisir les opportunités de faire de nouveaux aménagements.

Quelques projets sont dans les cartons, mais il n’y a pas de plan prédéfini de grands axes à venir, comme c’est le cas dans des villes comme Montréal.

Le succès d’un réseau cyclable

Geneviève Boisjoly est professeure adjointe au Département des génies civil, géologique et des mines à la Polytechnique Montréal. Elle indique que le succès d’un réseau cyclable se mesure par la connectivité entre les différentes pistes.

Il faut qu’il y ait des liens directs idéalement, qui par la suite, si on peut prendre des rues calmes, ce n'est pas un problème, si par la suite, on nous amène à un boulevard achalandé, c'est plus problématique, estime-t-elle.

La chercheuse soutient que pour démocratiser l’utilisation du vélo comme moyen de transport, il faut des installations sécuritaires et conviviales.

Le boulevard Saint-Maurice devrait lui aussi subir une cure de jeunesse dans les prochaines années. Il n’y a pour l’instant pas d’échéancier déterminé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Transports