•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre-suicide : le nouveau défenseur des enfants de l'Î.-P.-É. à pied d'oeuvre

Marvin Bernstein, défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Marvin Bernstein, défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Photo : CBC / Kerry Campbell

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À peine une semaine après son assermentation, le nouveau défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard dit se pencher sur les circonstances qui ont mené à la mort d'une fillette de 9 ans à Charlottetown.

Marvin Bernstein affirme que son bureau est maintenant en mode de recherche de faits.

Les enquêteurs du service de police de Charlottetown privilégient la thèse d'un meurtre-suicide pour expliquer deux morts suspectes survenues dans la capitale insulaire, en fin de semaine dernière. À leur arrivée dans une résidence du quartier Sherwood, les policiers ont trouvé les corps d'une femme de 47 ans et de sa fille de 9 ans.

Tout membre du public qui détient des informations relatives à la mort de cet enfant a l'obligation de les communiquer non seulement à la police mais aussi à [mon] bureau, explique Marvin Bernstein, qui a prêté serment en tant qu'agent indépendant de l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard, le 15 juillet dernier.

L'avocat de formation a occupé le poste de défenseur des enfants et de la jeunesse de la Saskatchewan de 2005 à 2010. Il a aussi été le conseiller politique principal pour l'UNICEF au Canada de 2010 à 2017.

Marvin Bernstein dit qu'il entend utiliser toutes les informations qu'il recueillera dans le cadre de son examen pour déterminer s'il y a eu des lacunes dans la prestation des services gouvernementaux qui auraient pu contribuer au décès de l'enfant. Nous examinons également s'il s'agit ou non d'un problème systémique plus large qui affecte la prestation des services en général, précise-t-il.

« C'est l'occasion de s'attendre à un niveau plus élevé de responsabilité du gouvernement et de son obligation de rendre des comptes au public. »

— Une citation de  Marvin Bernstein, défenseur des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard

Si l'examen que mène Marvin Bernstein révèle des failles systémiques, le nouvel agent indépendant signale qu'il pourrait décider de mener une enquête. L'objectif, dit-il, ne serait pas de trouver des fautes ou d'établir une responsabilité légale, mais plutôt de déterminer s'il y a une possibilité d'améliorer la qualité des services pour les enfants, les jeunes et les familles dans la province.

Le travail du nouveau défenseur des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard se fait en marge de l'enquête policière ou d'une possible enquête du coroner.

Marvin Bernstein indique que le processus d'examen est confidentiel, mais que s'il décide de mener une enquête, ses résultats et ses recommandations seront alors rendus publics.

Poste réclamé de longue date

C'est un autre meurtre-suicide impliquant un enfant en 2013 qui a mené, à la suite d'une recommandation formelle du coroner et au terme de nombreux débats, à la création d'un poste de défenseur des enfants et de la jeunesse à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le bureau établi par l'ancien gouvernement libéral de Wade MacLauchlan en 2019 n'était toutefois pas indépendant puisqu'il devait se rapporter au Conseil des ministres. Ce n'est qu'après les plus récentes élections provinciales que le gouvernement progressiste-conservateur de Dennis King a déposé, avec l'appui de l'opposition, un projet de loi visant à créer un poste de défenseur des enfants et de la jeunesse totalement indépendant.

Avec les informations de Kerry Campbell, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...