•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une hausse de financement de 60 % pour les équipes de sauvetage de la Colombie-Britannique

Deux hommes et une femme à la recherche de pistes de gens perdus.

L'équipe de sauvetage North Shore Rescue demande plus de ressources depuis plusieurs années. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Clare Hennig

Radio-Canada

La Colombie-Britannique a annoncé un financement historique de 6 millions de dollars par an pour les équipes de sauvetage de la province après une augmentation des interventions cet été.

Le ministre de la Sécurité publique Mike Farnworth affirme que 79 équipes de sauvetage de la province se partageront la somme. Elles auront droit à une augmentation de leur financement annuel à partir de 2022. Cela s’ajoute aux 10 millions de dollars qu'elles se partagent déjà chaque année.

Depuis le début du mois de juillet, les interventions des équipes de recherche et de sauvetage de la Colombie-Britannique se sont multipliées.

La température clémente et le besoin de sortir après une période de confinement poussent des gens à faire du plein air sans y être préparés, selon les sauveteurs.

C'est un peu inquiétant de voir une telle augmentation, affirme Dwight Yochim, responsable de l'Association britanno-colombienne de recherche et de sauvetage.

La province affirme que les équipes de sauvetage ont répondu à plus de 700 appels depuis janvier 2020.

Au cours des deux premières semaines de juillet, 110 opérations de sauvetage ont eu lieu dans la province.

Le chef d'équipe de North Shore Rescue, Mike Danks, dit qu’une mauvaise préparation peut s'avérer dangereuse

Souvent les appels reçus sont le résultat du port de souliers inappropriés pour la randonnée choisie , dit-il.

Il conseille aux randonneurs de s'informer au sujet du parcours qu'ils veulent emprunter et de la durée nécessaire pour le compléter. Il ajoute qu'il faut s'assurer d'avoir les bons souliers et le bon équipement et d’informer des proches du trajet prévu.

La pandémie ajoute aussi son niveau de difficulté, car les équipes de sauvetage doivent maintenant s'assurer de porter tout l'équipement de protection nécessaire pour se protéger du nouveau coronavirus.

Avec des informations de Sarah Xenos

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !