•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau circuit touristique dans le Haut-Saint-François

Un shed en bois à East Angus.

À East-Angus, le shed a été est installé au parc des Deux Rivières, au confluent des rivières Saint-François et Eaton.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-François a mis en place un nouveau circuit touristique qui met en valeur des paysages emblématiques de la région.

Au total, six sheds ont été aménagés pour que des visiteurs puissent y admirer des paysages panoramiques à Cookshire-Eaton, East-Angus, Weedon et La Patrie. Une septième construction s'ajoutera dans deux semaines à Lingwick.

On voulait mettre en valeur nos paysages dans le Haut-Saint-François et on voulait le faire de façon originale, explique Julie Pomerleau, agente de développement culturel au CLD du Haut-Saint-François.

« Chaque shed est une petite bulle temporelle. On voulait que des gens prennent le temps de s’y installer, s’asseoir, se relaxer. »

— Une citation de  Julie Pomerleau, agente de développement culturel au CLD du Haut-Saint-François
Vue panoramique au shed de Cookshire-Eaton.

À Cookshire-Eaton, c’est le patrimoine agricole qui est mis en valeur.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Mettre l'histoire de la région en valeur

En plus de permettre d’observer des paysages, les installations ont également pour vocation d’apprendre aux visiteurs l’histoire des différentes municipalités qui abritent un shed.

Dans certaines municipalités, des gens de la place ont participé avec nous sur le concept, indique pour sa part Bernard Ricard, directeur adjoint du CLD du Haut-Saint-François.

C’était important que dans chacun des milieux que les gens s’approprient leurs sheds parce que c’est leur coin de pays qui est mis en valeur, poursuit-il.

Pancarte qui rend hommage aux Wananakis au shed d'East Angus.

La présence amérindienne est célébrée au shed d'East Angus.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

« C’était une manière pour nous, en tant que centre de développement, de permettre que les gens connaissent et apprécient [la région] et peut-être faire en sorte qu’ils viennent s’installer dans notre coin. »

— Une citation de  Bernard Ricard, directeur adjoint du CLD du Haut-Saint-François

À Cookshire-Eaton, c’est le patrimoine agricole qui est mis en valeur, alors qu’à East-Angus, où le shed est installé au parc des Deux-Rivières, au confluent des rivières Saint-François et Eaton, c’est la présence amérindienne qui y est célébrée.

Avec les informations de Philippe Grenier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !