•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TheirTube, un outil pour comprendre comment fonctionne l’algorithme de YouTube

L’algorithme de recommandation de YouTube est responsable de 70 % des visionnements sur la plateforme.

Illustrations de différents robots qui recommandent des vidéos sur la page d'accueil de YouTube.

TheirTube était l’un des huit projets gagnants des derniers Creative Media Awards de la fondation Mozilla.

Photo : Tomo Kihara

Radio-Canada

C’est en voyant la page d’accueil YouTube d’une connaissance devenue adepte des théories du complot que le développeur web Tomo Kihara a eu l’idée de créer TheirTube (Nouvelle fenêtre), un site qui permet de voir les recommandations de YouTube pour différents types d’utilisateurs et utilisatrices du site selon leur historique de visionnement.

TheirTube permet de voir YouTube à travers les yeux de six profils types avec des opinions bien rangées : fruitarien, survivaliste (prepper), libéral, conservateur, conspirationniste et climatosceptique.

En cliquant sur un profil, on nous présente les huit vidéos recommandées par YouTube sur la page d’accueil de la plateforme pour chaque jour depuis le 16 juillet. Il est également possible de consulter l’historique de visionnement sur laquelle sont basées les suggestions. Chacun des profils a d’ailleurs été conçu de concert avec une personne qui s’identifiait à eux.

Une page de recommandations YouTube sur le site TheirTube.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Voici les recommandations du 21 juillet pour le profil conspirationniste.

Photo : TheirTube

L’algorithme de recommandation de YouTube est responsable de 70 % des visionnements sur la plateforme. Bien qu’il soit utile, il peut nous montrer sans arrêt les mêmes points de vue, confirmant et amplifiant des préjugés. Ceci peut parfois mener les gens à avoir des idées et des croyances radicales, explique Tomo Kihara sur Twitter.

Pour lui, le but de TheirTube est de faire réfléchir les gens au sujet de leurs propres recommandations YouTube. Il songe à bientôt y ajouter davantage de profils.

Le projet a été créé dans le contexte des Creative Media Awards de la fondation Mozilla (Nouvelle fenêtre), dont la dernière thématique annuelle était consacrée aux effets de l’intelligence artificielle sur les médias et la vérité. TheirTube est l’un des huit projets gagnants.

Un algorithme fort critiqué

L’algorithme de recommandation de YouTube a souvent été critiqué pour avoir mis des gens sur la spirale de la radicalisation. Une étude de l’Université Cornell (Nouvelle fenêtre) publiée en août dernier a par exemple trouvé que ceux et celles qui écoutent du contenu d’extrême droite plus modéré finissent par regarder des vidéos de plus en plus radicales.

Le journaliste Jeff Yates, de l'équipe des Décrypteurs, s'est intéressé à cette spirale de la radicalisation en 2018 en démontrant comment YouTube recommandait du contenu conspirationniste à son auditoire québécois.

Le phénomène a également fait l'objet d’une enquête de fond (Nouvelle fenêtre) et d’une baladodiffusion (Nouvelle fenêtre) du New York Times qui décortiquent la radicalisation d’un jeune homme américain à travers son historique de visionnement de plus de 12 000 vidéos sur YouTube.

En janvier 2019, YouTube a changé son algorithme pour recommander moins de vidéos conspirationnistes. Cette modification semble avoir produit en partie les résultats escomptés. Une étude publiée en mars 2020 (Nouvelle fenêtre) a trouvé que la quantité de recommandations pour ce type de vidéos avait décliné pour atteindre, en mai 2019, un niveau équivalent à 30 % de celui de janvier 2019. Cette baisse importante a toutefois été temporaire puisque l’étude a établi que la quantité de recommandations se situait, en mars 2020, à 60 % du sommet atteint en janvier 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Intelligence artificielle

Techno