•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Internet et télévision : Vidéotron et Ebox promettent de faire baisser les prix

Une tour de télécommunications.

Vidéotron et Ebox pourront utiliser le réseau de Cablevision à un tarif raisonnable, selon la décision du CRTC.

Photo : Radio-Canada

Deux entreprises de télécommunications arrivent en Abitibi-Témiscamingue et promettent de faire baisser les prix des forfaits Internet et de télévision.

Vidéotron confirme que ses forfaits pour Internet et pour la télévision seront disponibles au cours des prochains jours pour les résidents de Rouyn-Noranda, Val-d’Or, Malartic, Rivière-Héva et Preissac.

Aujourd'hui, l’entreprise Ebox annonce que ses forfaits Internet et de télévision seront aussi disponibles cet automne dans les villes de Rouyn-Noranda, Val-d’Or, La Sarre et Malartic.

Le logo de Cablevision sur les bureaux de Val-d'Or.

L'année dernière, Vidéotron a accusé Cablevision de tout mettre en oeuvre pour bloquer son arrivée en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Moins connue dans la région, l’entreprise Ebox a plus de 130 000 clients dans la province.

On est très actif au niveau de la compétitivité dans les marchés. On est toujours dans les débats réglementaires. Quand on a vu le dossier de Cablevision devant la Commission, on a trouvé que c’était un dossier particulièrement intéressant. Leur tarification, on ne la jugeait pas très compétitive pour les gens de l’Abitibi, a affirmé Jean-Philippe Béïque, président-directeur général d’Ebox, qui fait référence à la décision du CRTC d’obliger Cablevision à offrir l'accès à son réseau à ses concurrents à un tarif raisonnable.

Tout comme Vidéotron, Ebox utilisera donc le réseau de Cablevision déjà en place.

C’était un vieux tarif avec des prix impossibles, ça n’avait pas de sens de se lancer avec un prix comme ça, alors il a fallu un prélude à tout ça. Vidéotron a demandé à Cablevision d’ajuster les tarifs. C’est ce qui a été fait et c’est maintenant beaucoup plus bas pour nous, ajoute Jean-Philippe Béïque.

Des tarifs moins chers?

Plusieurs citoyens rencontrés aujourd’hui se sont réjouis de ce que le monopole de Cablevision soit terminé et espèrent que les prix diminueront de façon importante.

Il est fort probable que les prix vont baisser, il va y avoir plus de compétition, ce sera celui qui offre le mieux et à bon prix, nous a mentionné un résident de Rouyn-Noranda.

Ça fait longtemps que les gens demandent d’avoir quelque chose de bon et de compétitif qui va faire baisser les prix, affirmait pour sa part Denise Saint-Cyr.

Vidéotron a envoyé une lettre dans tous les foyers pour inviter les gens à s’abonner. L’entreprise assure que les prix seront les mêmes qu’ailleurs dans la province. Les forfaits disponibles sur son site Internet sont d’ailleurs passablement plus bas que ce qu'offre Cablevision en ce moment.

Chez Ebox, l’entreprise n’a pas voulu s’avancer sur les tarifs qui seront offerts.

Le prix sera communiqué bientôt, mais c’est certain qu’on sera plus compétitif, comme on l’a toujours été. On est un peu le mouton noir dans l’histoire, dans le sens où, quand on entre dans un marché, on fait baisser les prix en général, assure Jean-Philippe Béïque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !