•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alec Malo prolonge son aventure dans les Prairies

Alec Malo devant le filet des Hawks de Nipawin.

Séduit par les Prairies, Alec Malo poursuivra sa carrière avec l'Université du Manitoba.

Photo : tirée de la page Facebook des Bombers de Flin Flon

Le hockeyeur Alec Malo croyait que son exil dans les Prairies n’allait durer qu’une saison, sa dernière année dans les rangs juniors avec les Bombers de Flin Flon, une formation manitobaine qui évolue au sein de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan (SJHL). Ses succès avec les Bombers l’ont toutefois incité à revenir au Manitoba pour la suite de sa carrière.

L’athlète qui célébrera son 21e anniversaire de naissance le 30 juillet a choisi de s’engager auprès des Bisons de l’Université du Manitoba au lieu de trouver une autre destination qui lui aurait permis de se rapprocher de la maison.

J’ai vraiment aimé mon année à Flin Flon et les gens du Manitoba. Plusieurs gars des Bombers ont grandi tout près du campus universitaire. Alors je n’ai entendu que de bons mots [à propos de l’université et du programme de hockey], raconte Alec Malo.

Alec Malo reçoit une plaque des mains du président de la SJHL, Bill Chow.

Les 88 points d'Alec Malo lui ont permis d'être nommé joueur de la Division Sherwood.

Photo : tirée de la page Facebook des Bombers de Flin Flon/Darrick Wiebe

En temps normal, la saison des Bisons aurait débuté au mois de septembre, mais la COVID-19 a enlevé une bonne dose de normalité au quotidien de tous. À l’heure actuelle, s’il y a une saison de hockey universitaire canadien, elle débutera en janvier 2021. Néanmoins, les étudiants-athlètes comme Alec Malo devront se présenter en sol manitobain au début ou à la fin du mois de septembre.

On va pouvoir s’entraîner en équipe et disputer quelques matchs intra-équipe.

Dans le vestiaire des Bisons, Alec Malo sera - jusqu’à preuve du contraire - le seul francophone parmi la vingtaine de hockeyeurs, chose qui sera tout un contraste avec sa dernière saison à Flin Flon où il pouvait compter sur trois coéquipiers originaires du Québec : Donovan Houle-Villeneuve, Jacob Delorme et Tristan Lemyre.

C’est certain que ce ne sera pas pareil, mais je suis habitué. Quand j’ai joué dans le junior majeur au Québec [avec les Olympiques de Gatineau, NDLR] tout se faisait en anglais. Et, à Flin Flon, nous faisions toujours attention de ne pas parler français dans le vestiaire, par respect pour nos coéquipiers qui n’auraient pas compris.

La filière québécoise des Bombers

Au fil des années, l’entraîneur-chef et directeur général des Bombers, Mike Reagan, a réussi à amener plusieurs hockeyeurs québécois dans son équipe pour les faire évoluer dans la SJHL. Mieux encore, la majorité d’entre eux ont connu du succès, parvenant à s’engager auprès d’universités canadiennes ou américaines.

Des Bombers de Flin Flon à l’université :

  • Donovan Houle-Villeneuve : Université du Maine
  • Tristan Lemyre : Université de Denver
  • Chrystophe Collin : Université d'État de Bowling Green
  • Vincent Nardone : Université de Nebraska Omaha
  • Tyler Higgins : Université York
  • Alec Malo : Université du Manitoba

Comment expliquer le succès de Mike Reagan? Quel est son secret? Alec Malo a sa petite idée : Chaque été, il vient à Montréal pour un showcase [une présentation promotionnelle]. Je ne sais pas si beaucoup de dirigeants font autant de route que Mike. Même pendant la saison, il lui arrive de partir sur la route de temps en temps pour rencontrer de nouveaux joueurs. Il travaille très fort, je pense que c’est la clé de son succès.

C’est justement lors d'une présentation promotionnelle à Montréal, il y a trois ans, qu’il avait fait la connaissance de celui qui l’a attiré à Flin Flon. À l’époque, l’athlète était davantage intéressé à faire sa place avec les Olympiques de Gatineau plutôt que de s’engager dans la SJHL, mais la patience du dirigeant manitobain a fini par payer, puisqu’Alec Malo lui a offert 88 points, dont 22 buts, en 54 matchs.

Tout porte à croire que Mike Reagan entend poursuivre sur sa lignée québécoise. Récemment, il s’est entendu avec Nathan Gagné, natif de Saint-Jérôme, qui disputera la prochaine saison avec les Bombers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Hockey junior