•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie du tourisme réclame le tiers du fonds de relance économique de la C.-B.

Une carte postale de Vancouver dans un magasin de souvenirs

L'industrie du tourisme a été particulièrement touchée par la pandémie de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Le secteur de l’hôtellerie et du tourisme de la Colombie-Britannique, particulièrement touché par la pandémie de la COVID-19, réclame plus du tiers du fonds de relance provincial de 1,5 milliard de dollars servant à aider les industries à reprendre leurs activités.

Une coalition représentant 19 000 entreprises demande au gouvernement provincial de lui allouer 680 millions de dollars, qui serviront, selon elle, à sauver jusqu'à 100 000 emplois et à fournir une assistance immédiate aux entreprises qui souffrent des restrictions sur les déplacements et les rassemblements.

Pendant des décennies, le tourisme a été un moteur économique solide et constant pour la province et une source importante d'emplois dans toutes les collectivités de la Colombie-Britannique, souligne le président de l’Association du tourisme de la province, Vivek Sharma, dans un communiqué.

Ce que nous demandons, c'est un retour sur les investissements que le secteur du tourisme et de l'hôtellerie a faits dans l'économie provinciale et nationale au cours de ces décennies.

Vivek Sharma, président de l’Association du tourisme de la Colombie-Britannique

La plupart des entreprises touristiques sont de petites et moyennes entreprises locales qui contribuent directement à l'économie de la communauté, indique le gouvernement provincial dans un rapport sur cette industrie qui a généré pas moins de 20,5 milliards de dollars en 2018.

Plan en trois volets

L’Association du tourisme de la Colombie-Britannique estime que le plan de reprise économique global existant ne suffit pas à relancer un secteur dans lequel 300 000 emplois ont été touchés au plus fort de la pandémie.

Elle propose plutôt un plan en trois volets :

  • une subvention de 475 millions de dollars pour aider à maintenir la solvabilité des entreprises qui ont des perspectives de retour à la rentabilité à moyen terme, pouvant comprendre des prêts à faible taux ou sans intérêt;
  • une subvention de 190 millions de dollars destinée à soutenir les entreprises dans l’élaboration de mesures de santé et de sécurité répondant aux exigences de la santé publique;
  • une subvention de 15 millions de dollars pour aider à créer des chaînes d’approvisionnement dans les sous-secteurs de l'industrie (hébergement, attractions, transport, restauration et vente au détail).
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !