•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau circuit historique sur l’eau à Sherbrooke

Deux guides en kayak sur le lac.

Un circuit historique en kayak sur le lac des Nations et la rivière Magog s’ajoute à l’offre touristique régionale.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Radio-Canada

Un circuit historique en kayak sur le lac des Nations et la rivière Magog s’ajoute à l’offre touristique régionale.

Le circuit intitulé la Sherb-Histoire en Kayaks est proposé par l’agence de voyages Mercedes et a été élaboré en collaboration avec le Musée d’histoire de Sherbrooke.

Cette offre s’inscrit dans un désir de réinventer le tourisme local dans un contexte de pandémie, explique la propriétaire de l’agence, Mercedes Becerra. Les avions pour le moment, il n'y en a pas. Il faut voir ce qu’on peut faire de façon locale, explique-t-elle. C’est positif parce qu’on va faire découvrir notre belle région au lieu de les envoyer ailleurs.

C’est aussi un autre point de vue. Quand on est sur le lac, on a une différente vision de notre ville.

Mercedes Becerra, propriétaire de l’agence Mercedes

Le circuit d’une durée de deux heures sera agrémenté par les récits historiques d’un guide.

Un lieu riche en histoire

Selon le directeur général du Musée d’histoire de Sherbrooke, David Lacoste, le secteur du lac des Nations a été important dans le développement de la Ville de Sherbrooke. La question que tout le monde se pose c’est : est-ce qu’il y a de l’intérêt autour du lac des Nations? La Ville a été construite autour du lac, s’exclame-t-il.

Il y a différents éléments historiques intéressants autour du lac qui sont méconnus de la part du public.

David Lacoste, directeur général du Musée d’histoire de Sherbrooke

Parmi les lieux historiques d’intérêts, M. Lacoste énumère le barrage de la Paton, la gare du Canadien Pacifique, la Rand et la glacière, à l’époque où les gens coupaient la glace sur le lac des Nations, l'entreposaient et la vendaient aux gens de Sherbrooke et des environs. Des immenses bâtiments qui étaient là comme glacières, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Tourisme